Euroleague 2005-2006 : Quarts de finale - Matches allers (Résultats & commentaires)

Publié le par Zoldickun

Le Top 16 est donc fini (retrouvez les liens vers tous les articles sur matches du Top 16 en bas de celui-ci) et les huit meilleures équipes s'affrontent en quarts de finales (aller, retour, puis belle éventuelle) pour récupérer l'une des quatres places disponibles pour le Final Four de l'Euroleague 2006.





F.C. Barcelona - Real Madrid : 72 - 58

Derby espagnol pour ce premier quart avec la réception du Real Madrid par le Barça.
Et malgré le -7 de ranking de Navarro (13 minutes de temps de jeu) ce sont les Catalans qui se sont imposés à domicile face à leurs grand rivaux. C'est Shammond Williams (23 pts, 5/9 à trois points, 5 rbds, 4 pd et 2 int) qui a tenu le backcourt tout seul et sorti un grand match pour remplacer La Bomba, qui a été le grand artisan de cette victoire. Il a été bien secondé par un grand Fucka (7 pts, 10 rbds, 4 ctrs) et un brillant Kakiouzis (19 pts en sortie de banc).
En face, seuls Bullock (19 points) et dans une moindre mesure Reyes (9 pts, 9 rbds) ont plus ou moins tenu leur rang. Sonko a quand même apporté 5 points et 7 rebonds et Gelabale 4 points et 3 rebonds. Précisons aussi avant de finir le -7 de ranking du belge Alex Hervelle qui n'a fait mieux que Juanca Navarro sur ce coup-là.



Maccabi Tel Aviv - Olympiakos Piraeus : 87 - 78

Le Maccabi, qui avait mal débuté son Euroleague (3-3) au bout de six semaines de compétition) s'est bien ressaisi et compte bien accéder de nouveau au Final Four pour tenter d'y décrocher un triplé historique.
Nikola Vujcic (23 pts, 7 rbds, 5 pd, 4 int, 2 ctrs), qui alterne le chaud et le tiède depuis le début de la compétition était dans un bon jour et ses 38 de ranking (meilleur ranking pour les matches allers) ont pesé lourd dans la balance face aux Grecs. Solomon (12 pts, 5 pd), Burnstein (11 pts, 5 rbds, 4 pd), Parker (10 pts, 8 rbds, 3 pd) et Baston (15 pts à 5/7) en ont quand même rajouté une couche pour se débarrasser d'Athéniens très accrocheurs et plutôt en forme en ce moment.
En face, Edney, s'il n'a délivré que 3 assists, a marqué 20 points à 9/17. Il a été assisté dans son effort par Seibutis (13 pts, 7 rbds) et Vasilopoulos, Zizic et Schortsanitis, tous trois à 11 de ranking.



CSKA Moscow - Efes Pilsen Istanbul : 66 - 57

Le but des Moscovites est de participer à leur quatrième Final Four consécutif cette saison et d'en repartir champions pour changer un peu. C'est bien parti avec cette victoire acquise aux dépends de leurs visiteurs stambouliotes.
Dans ce match très défensif, Holden s'est quand même mis en évidence grâce à son talent de scoreur, en finissant le match avec 19 points (5/9 à trois points, 4/4 aux lancers, aucun deux points tenté). Smodis a pesé dans la raquette avec 11 points et 9 rebonds et on  notera également les bonnes performances de Langdon (12 points), Vanterpool (10 pts, 5 rbds) et Papaloukas (8 pts, 5 pd, 3 int) qui ont apporté ce dont le CSKA avait besoin pour gagner.
En ce qui concerne Istanbul, Dommercant a livré un gros match avec 24 points et 6 rebonds et a été secondé par Gonlum  (15 de ranking), mais derrière il n'y avait pas grand monde de présent et Efes Pilsen pouvait difficilement espérer l'emporter ainsi.



Panathinaikos - Tau Ceramika Baskonia Vitoria : 84 - 72

Les Greens, qui étaient derniers de leur poule de Top 16 à trois journées de la fin et qui en sont finalement sortis premiers, n'ont plus peur de rien et s'ils poursuivent sur leur lancée, ils vont redevenir le grand favori qu'ils étaient à la fin de la saison régulière. Et pour l'instant, ils continuent sur leur lancée justement en gagnant de 12 points face au TAU.
Spanoulis (13 pts, 6 pd), Batiste (15 pts, 4 rbds, 3 int) et Tomasevic (13 pts, 6 rbds) ont été les plus en vue statistiquement mais c'est avant tout une victoire collective avec les 10 joueurs grecs entre 10 et 30 minutes de temps de jeu.
En face, Scola (20 pts, 5 rbds) a répondu présent ainsi que David (10 pts, 5 rbds) et Splitter (12 pts, 6 rbds) à l'intérieur, mais Erdogan finit à 2/10 aux tirs et Prigioni ne rentre aucun de ses tirs du champ et perd plus de ballons (4) qu'il ne délivre de passes décisives (3).





Tous ces matches allers, qui avaient lieu le 04/04/06 ont donc abouti à des victoires des équipes qui recevaient et je parlerai le plus rapidement possible (avant les belles de Mercredi et Jeudi si j'y arrive) des matches retours qui ont eu lieu le 06/04/06.




Je remets une dernière fois ci-dessous les liens complets vers les matches du top 16.
Tout se retrouve, de toute façon, dans la catégorie basket-ball.



Top 16 - Semaine 1 - Groupe D      Top 16 - Semaine 2 - Groupe D      Top 16 - Semaine 3 - Groupe D
  Top 16 - Semaine 4 - Groupe D      Top 16 - Semaine 5 - Groupe D     Top 16 - Semaine 6 - Groupe D 

Top 16 - Semaine 1 - Groupe E      Top 16 - Semaine 2 - Groupe E      Top 16 - Semaine 3 - Groupe E
Top 16 - Semaine 4 - Groupe E      Top 16 - Semaine 5 - Groupe E     Top 16 - Semaine 6 - Groupe E

Top 16 - Semaine 1 - Groupe F      Top 16 - Semaine 2 - Groupe F      Top 16 - Semaine 3 - Groupe F
Top 16 - Semaine 4 - Groupe F      Top 16 - Semaine 5 - Groupe F     Top 16 - Semaine 6 - Groupe F

  Top 16 - Semaine 1 - Groupe G      Top 16 - Semaine 2 - Groupe G      Top 16 - Semaine 3 - Groupe G
Top 16 - Semaine 4 - Groupe G     Top 16 - Semaine 5 - Groupe G      Top 16 - Semaine 6 - Groupe G

Commenter cet article