NBA : Standings à la fin de la saison régulière 2005-2006 !

Publié le par Zoldickun

Voilà, la saison régulière s'est terminée Jeudi soir en NBA et les choses sérieuses (les playoffs) vont pouvoir commencer. Je ferai des articles explicatifs sur le déroulement du Championnat NBA un peu plus tard. En attendant, je vais simplement rappeler que la saison est coupée en deux grandes parties : la saison régulière (durant laquelle chacune des 30 équipes joue 82 matches) puis les playoffs, tournoi auquel participent les 16 équipes (8 par conférence) qualifiées à la fin de la saison régulière.

Cet article est là pour présenter les classements à la fin de la saison régulière, annoncer les équipes qualifiées pour les playoffs et rajouter quelques commentaires sur la saison 2005-2006 et sur le nouveau format pour la qualification en phases finales.


Voici donc les tableaux pour la Conférence Est puis la Conférence Ouest. Les numéros, à droite du nom des équipes, correspondent au classement au sein de la conférence, et les o indiquent les équipes non qualifiées pour les playoffs.
Chaque conférence est divisée en trois divisions, et j'ai repris ces divisions pour le classement (sur le modèle de nba.com en fait).









(Eastern Conference)


 Atlantic G P Pct. GB Conf. Div. Dom. Ext. 10 dern. Série
New Jersey 3 49 33 0.598 0.000 33-19 10-6 29-12 20-21 5-5 Perdu 2 
 Philadelphia o 38 44 0.463 11.000 22-30 10-6 23-18 15-26 4-6 Perdu 1 
 Boston o 33 49 0.402 16.000 19-33 10-6 21-20 12-29 3-7 Gagné 1 
 Toronto  o 27 55 0.329 22.000 20-32 6-10 15-26 12-29 1-9 Perdu 2 
 New York  o 23 59 0.280 26.000 15-37 4-12 15-26 8-33 4-6 Gagné 1 
 Central G P Pct. GB Conf. Div. Dom. Ext. 10 dern. Série
 Detroit 1 64 18 0.780 0.000 39-13 13-3 37-4 27-14 6-4 Perdu 2 
 Cleveland 4 50 32 0.610 14.000 34-18 11-5 31-10 19-22 7-3 Gagné 2 
 Indiana 6 41 41 0.500 23.000 24-28 6-10 27-14 14-27 6-4 Gagné 2 
 Chicago 7 41 41 0.500 23.000 30-22 4-12 21-20 20-21 9-1 Gagné 6 
 Milwaukee  40 42 0.488 24.000 29-23 6-10 25-16 15-26 4-6 Perdu 1 
 Southeast G P Pct. GB Conf. Div. Dom. Ext. 10 dern. Série
 Miami 2 52 30 0.634 0.000 35-17 13-3 31-10 21-20 4-6 Perdu 3 
 Washington 5 42 40 0.512 10.000 29-23 8-8 27-14 15-26 5-5 Gagné 3 
 Orlando  o 36 46 0.439 16.000 24-28 9-7 26-15 10-31 8-2 Perdu 2 
 Charlotte  o 26 56 0.317 26.000 18-34 5-11 17-24 9-32 6-4 Gagné 4 
 Atlanta  o 26 56 0.317 26.000 19-33 5-11 18-23 8-33 4-6 Perdu 1 








(Western Conference)


 Northwest G P Pct. GB Conf. Div. Dom. Ext. 10 dern. Série
 Denver 3 44 38 0.537 0.000 25-27 10-6 26-15 18-23 4-6 Perdu 4 
 Utah  o 41 41 0.500 3.000 26-26 11-5 22-19 19-22 7-3 Gagné 1 
 Seattle  o 35 47 0.427 9.000 20-32 10-6 22-19 13-28 6-4 Gagné 1 
 Minnesota  o 33 49 0.402 11.000 20-32 6-10 24-17 9-32 3-7 Perdu 3 
 Portland  o 21 61 0.256 23.000 10-42 3-13 15-26 6-35 1-9 Perdu 8 
 Pacific G P Pct. GB Conf. Div. Dom. Ext. 10 dern. Série
 Phoenix 2 54 28 0.659 0.000 32-20 10-6 31-10 23-18 5-5 Gagné 2 
 L.A. Clippers 6 47 35 0.573 7.000 27-25 7-9 27-14 20-21 5-5 Gagné 1 
 L.A. Lakers 7 45 37 0.549 9.000 27-25 9-7 27-14 18-23 7-3 Gagné 5 
 Sacramento 8 44 38 0.537 10.000 30-22 10-6 27-14 17-24 8-2 Gagné 3 
 Golden State  o 34 48 0.415 20.000 19-33 4-12 21-20 13-28 4-6 Perdu 1 
 Southwest G P Pct. GB Conf. Div. Dom. Ext. 10 dern. Série
 San Antonio 1 63 19 0.768 0.000 42-10 13-3 34-7 29-12 7-3 Gagné 3 
 Dallas 4 60 22 0.732 3.000 37-15 13-3 34-7 26-15 6-4 Perdu 1 
 Memphis 5 49 33 0.598 14.000 31-21 6-10 30-11 19-22 8-2 Gagné 5 
 NO/Oklahoma City  o 38 44 0.463 25.000 25-27 7-9 24-17 14-27 3-7 Perdu 4 
 Houston  o 34 48 0.415 29.000 19-33 1-15 15-26 19-22 2-8 Perdu 1 



Pas grand chose à dire en fait sur la saison régulière
. Il y a eu quelques surprises, bien sûr, mais rien d'exceptionnel non plus...

Parmi les bonnes surprises, je pense principalement à la très bonne saison des Suns de Phœnix déjà, qui notamment grâce àl'apport de Boris Diaw (chauvinisme ?) ont réalisé une saison bien meilleure que la blessure de Stoudemire et les départs de Joe Johnson et Quentin Richardson auraient pu le laisser penser.
Même chose pour les Hornets qui, même s'ils butent à une marche des playoffs, peuvent se montrer très satisfaits de l'explosion de David West et de l'arrivée de Chris Paul (futur rookie de l'année).
À Cleveland, la troisième année de LeBron James aura été la bonne, et on va pouvoir maintenant enfin constater ce que vaut The Chosen One en playoffs.
Sinon, petite pensée aussi pour les Magic d'Orlando ou les Jazz d'Utah qui semblent s'être trouvés en fin de saison (grâce aux retours de blessures ou aux transferts).

Dans les mauvaises surprises, je préfère ne même pas évoquer le cas des New York Knicks.
Sinon, toujours dans la conférence Est, les Sixers ne feront pas les playoffs cette année de nouveau et les arrivées de Johnson, Williams et Stoudemire, n'ont pas changé grand chose aux résultats des Hawks d'Atlanta.
De l'autre côté du Mississippi, les Houston Rockets (qui étaient sensés dominer la ligue au cours des prochaines années) finissent dans les bas-fonds du classement. En même temps, les blessures de Yao Ming ou de Tracy McGrady ne pouvaient peut-être pas laisser espérer beaucoup mieux.
Enfin, les Wolves ne sont définitivement plus les mêmes que lors de leurs finales de conférence pas si lointaine. L'arrivée de Ricky Davis en échange de Wally Szczerbiak n'aura pas vraiment arrangé les choses, et si on peut se montrer optimiste à Minneapolis en voyant la jeune meute de loups affamés présentes désormais dans le Minnessota, on peut par contre être inquiet de la poursuite de Garnett, qui risque fort de partir voir ailleurs.


Voilà ! Est-il nécessaire sinon que j'y aille de mon petit commentaire méchant sur la nouvelle formule qui veut que chaque premier d'une division se voit automatiquement classé parmi les trois premières têtes de série, peu importe son bilan ? Dallas (troisième meilleur bilan de la ligue avec 60 victoires) se voit ainsi précédé par Denver 44 victoires mais qui devient tête de série numéro 3 en remportant sa division avec un bilan qui devrait lui donner la huitième place).
Il y a beaucoup d'exemples de ce type, et je trouve que ça fausse un peu le reste de la compétition, ça crée des déséquilibres anormaux dans les séries de playoffs (il faut mieux finir sixième et affronter Denver avec l'avantage du terrain, que finir cinquième et affronter Dallas sans l'avantage du terrain...).
Enfin c'est stupide et tout le monde en a conscience, sauf peut-être David Stern !



Pour finir, sachez que je ferai sans doute (si j'ai le temps et des trucs intéressants à dire) une présentation des playoffs 2006 en revenant sur les matchups du premier tour et en y allant de mes petits pronostics. Si je ne le fais pas, je précise pour ceux qui ne sauraient pas qu'au cours du premier tour des playoffs le numéro 1 affronte le 8, le 2 est opposé au 7, le 3 au 6 et, le 4 au 5, l'avantage du terrain pour le match décisif (série en quatres matches gagnants) allant à l'équipe qui a eu le meilleur bilan en saison régulière).

Commenter cet article