Visions du passé...

Publié le par Zoldickun

En fin de matinée quelqu'un m'a appelé sur mon téléphone portable pour parler à un Dédé. Ça captait mal là où j'étais et j'ai eu du mal à comprendre et apparemment mon interlocuteur comprenait également difficilement ce que je disais.


J'ai dit qu'il s'agissait apparemment d'une erreur de numéro mais j'étais assez surpris car j'avais l'impression de connaître cette voix sans réussir à vraiment voir qui c'était. En plus la personne au bout du fil n'a pas raccroché immédiatement comme on fait dans ces cas-là en disant une formule de politesse à la va-vite du style "excusez-moi de vous déranger" et comme elle ne raccrochait pas et que j'étais un peu perturbé à me demander de qui il s'agissait bah je n'ai pas raccroché non plus.

Au bout d'une dizaine de secondes la personne a alors fait "Ah ! C'est Nico ?" et j'ai acquiésé en me demandant qui pouvait être cette personne. Là mon interlocuteur s'excuse en me disant "Ah excuse-moi je voulais appeler Dédé et ton numéro est juste en dessous". À ce moment-là vu que la voix m'était familière je me suis demandé s'il ne s'agissait pas du copain actuel de L.... surtout qu'elle a aussi un ami qu'elle surnomme Dédé.
Ma curiosité n'allait pas durer bien longtemps puisque la personne s'est alors présentée. Il s'agissait en fait d'un des membres de la bande d'amis que je fréquentais au lycée et encore deux-trois ans après. À l'époque (en fait depuis mon entrée au collège) on m'appelait la plupart du temps Dej et donc c'est pas très étonnant que j'ai été dans sa liste juste en dessous de Dédé (qui est une personne que je connaissais aussi d'ailleurs je crois du coup).



Ça m'a fait bizarre... Vous connaissez sans doute l'importance que j'attache à l'amitié mais, ça surprend souvent les gens, je n'ai aucun vrai ami (ni amie, j'aime préciser le genre car c'est vrai que mes amies proches ne sont que des femmes quasiment et ça a de l'importance au regard de ma vie) de plus de trois ans et pour la plupart c'est moins de deux ans d'ailleurs même. Il faut dire que ma vie a changé quasiment du tout au tout depuis ma deuxième année d'études à Dijon (2003) et que mis à part ma famille, je n'ai plus aucun contact avec des gens que je connaissais avant cette date.
Ça va même plus loin que ça puisque je suis quelqu'un de totalement opposé à avant. Les gens m'ayant cotôyé avant ne me reconnaîtraient sans doute pas vraiment. Ce n'est pas surprenant avec le recul car je crois qu'à l'époque personne ne m'a jamais vraiment connu. Ça aussi c'est quelque chose que mes proches actuels ont parfois du mal à concevoir tout comme le fait que la plupart des gens se refusent à me croire timide. Je me livre désormais assez facilement mais avant je ne me livrais même pas à moi-même (aucune introspection réelle).


Je suis content d'avoir évolué pour devenir celui que je suis d'ailleurs. J'ai fait beaucoup de conneries, souffert comme jamais je n'aurais pensé pouvoir souffrir et je ne me suis pas encore trouvé totalement mais... j'ai connu des joies immenses. Amoureusement, amicalement, ça n'a rien à voir quoi... C'est ça d'ailleurs en partie qui a rendu mes souffrances si fortes mais je suis content d'avoir vécu les trois dernières années de ma vie, content de ce changement de vie. Je continue encore à faire n'importe quoi globalement mais bon... je suis fier de moi parfois aussi. Enfin... c'est complexe... Disons que je ne suis pas fier de mon attitude vis à vis de certaines choses, pas forcément fier des routes que j'ai empruntées mais je ne le regrette pas et pense que tout m'a été profitable.

Ce n'est pas fini mais je suis globalement satisfait de ma vie et ravi que certaines personnes en fassent parti (Merci à eux ; ils se reconnaîtront forcément). Me reste juste à trouver le chemin qui me conviendra pour la suite mais bon... quelque part c'est un détail.
Sur mes trois dernières années, le bilan chiffré au niveau sous ou diplômes est plutôt déplorable et parfois je me dis que plus ça va et plus mon avenir professionnel est flou mais bon... je ne pourrais jamais parler de gâchis car j'ai vécu et que la vie n'a pas de prix (cette phrase est sensée avoir un sens beaucoup plus profond que celui qu'elle pourrait avoir aux yeux d'un lecteur inconnu survolant le texte).


En tout cas, ça fait bizarre de repenser à mon adolescence. Par contre, je n'en suis même pas vraiment nostalgique. Je ne vois pas de quoi je pourrais être nostalgique de toute façon. Autant je pourrai l'être de mon enfance, autant la période de mes 12-20 ans est vraiment une période que j'ai traversé sans être vraiment heureux et qui ne m'a pas forcément apporté grand chose...
Enfin dans un sens si car toutes les expériences douloureuses que j'ai pu vivre m'ont construit, l'exclusion que je pouvais ressentir à l'époque est sans doute ce qui me rend si à part maintenant (et ça je le vois plutôt comme une très bonne chose) et pis toutes les expériences destructrices que j'ai connues, autant je ne pourrais pas les souhaiter à quelqu'un d'autre, autant je ne les regrette pas et suis même plutôt content d'avoir testé un peu tout ça.
Mes flirts avec l'autodestruction aussi ont été très constructifs quelque part d'ailleurs.

Je suis le roi de la destruction constructive de toute façon (Hum... je crois que je vais conclure sur cette phrase, je l'aime bien xD).

Publié dans Ma vie trépidante...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

rulietta 09/06/2006 11:09

je viens de me rendre compte que mon com ne veut rien dire (ou pas grand chose... ) en fait je voulais mettre "vaut mieux" au lieu de "vaut bien" je devrais les relire... il n'était pas tres tard pourtant...
Ps: je vais éviter le copié collé alors...mais c'est bizarre que ça ne l'ai pas fait aussi sur les 2eres lignes...non?

rulietta 06/06/2006 16:58

vaut bien pour toi du coup...; )
ps : désolée petit probleme de caractère une fois de plus...pourtant j'ai fait que du copié collé!

Zoldickun 06/06/2006 17:26

C'est justement à cause du copié collé xDÇa a recopié trop de code source :p

rulietta 04/06/2006 14:51

Ah, c'est marrant ça, moi celle que je préfère, c'est plutôt celle-là :Je continue encore à faire n'importe quoi globalement mais bon...
Chacun ses goûts. :p
 
La question qui me vient à l'esprit est donc: faut-il prendre en compte les gouts de matworms? ; )  Bon mais c'est vrai que la tu donnes le baton pour te faire battre comme on dit... 

Zoldickun 04/06/2006 16:24

Bah je le lis à peine moi...

Matworms 02/06/2006 04:54

Chacun ses goûts. :p

Zoldickun 02/06/2006 14:16

En effet... mais bon :/

Matworms 02/06/2006 01:05

Je suis le roi de la destruction constructive de toute façon (Hum... je crois que je vais conclure sur cette phrase, je l'aime bien xD).Ah, c'est marrant ça, moi celle que je préfère, c'est plutôt celle-là :Je continue encore à faire n'importe quoi globalement mais bon...:0010:

Zoldickun 02/06/2006 02:12

Euh...