しにがみのバラッド。(Shinigami no Ballad) : L'anime !

Publié le par Zoldickun

Ça faisait quelques temps que je n'avais pas regardé de nouvel anime et là j'ai eu envie de regarder cette série. Déjà parce que le titre m'avait bien intrigué quand j'avais téléchargé la raw (vidéo en version originale non sous-titrée) de l'épisode 1 et ensuite parce que la série ne comporte que six épisodes, ce qui convenait totalement à mon emploi du temps.

Au moment où je commence à écrire tout ça, ça fait à peine une heure que j'ai fini de regarder le dernier épisode et j'avais vraiment envie de présenter cette série ici. Ça fait tellement longtemps que je n'ai pas présentée de série regardée en intégralité (tous les articles sur les nouvelles diffusions japonaises et leur arrêt ça ne compte pas).
Faut dire aussi que j'ai vraiment bien accroché à cette série qui m'a même fait pleurer xD.


Avant de commencer à parler de la série en détails, je tenais à nouveau à préciser que je ne parle dans cet article que de l'adaptation anime.










En fait, Shinigami no Ballad est au départ un ensemble de six nouvelles écrites par Keisuke Hasegawa. Chacune de ces nouvelles a été adaptée en une série animée de six épisodes (un épisode par nouvelle évidemment) dont le titre complet est しにがみのバラッド。momo the girl god of death [Shinigami no ballad, momo the girl god of death] ce qui signifie en français La ballade du Shinigami, Momo la fille déesse de la mort.



Il serait alors peut-être temps que j'explique à ceux qui ne savent pas ce qu'est un shinigami.

Littéralement, un shinigami (死神) est tout simplement un Dieu de la mort. C'est en fait un peu plus que ça et c'est quelque chose d'assez important dans le folklore japonais. Leur rôle varie parfois assez considérablement selon les histoires mais disons pour faire simple (et en étant forcément réducteur) que leur but est de conduire les âmes du royaume des vivants vers celui des morts.


"L'héroïne" de la série, Momo (モモ) est, malgré les apparences, une jeune Shinigami (sa faux est là pour le rappeler au besoin). Je mets héroïne entre guillemets car la construction des histoires est assez différente de celles des autres séries. En fait, Momo n'est le personnage principal d'aucun des six épisodes mais les histoires sont indépendantes les unes des autres et seul Momo et son chat, Daniel (ダニエル) reviennent à chaque fois.




Passons à une description un peu plus technique de l'anime :

L'histoire de départ est donc dûe au mangaka Keisuke Hasegawa. Elle a été ensuite adaptée par le scénariste Reiko Yoshida (Aria The Animation, REC, Jyu Ô Sei, Saiunkoku Monogatari) et le réalisateur Tomomi Mochizuki  (Kimagure Orange Road, Fancy Lala, Cynthia ou le rythme de la vie).
À part ça, le character design est l'œuvre de Hiroyuki Horiuchi (Tenchi Muyô! In Love, Jin Rô, Naruto Movie 1) et les décors ont été signés par Kazuyuki Hashimoto (Jyu Ô Sei, Sailor Moon, Full Metal Alchemist, Saint Seiya OAVs).
Enfin, les six épisodes ont été produits par Pony Canyon et développés par les studios Ginga-ya et Group TAC.


Reprenons un peu avec la série maintenant. Ça fait un peu décousu mais j'aime bien moi :p
Il s'agit donc d'une série fantastique (je ne dis pas qu'elle est géniale là, je parle du genre et shinigami oblige c'est du fantastique) et plutôt dramatique même si certaines petites séquences sont assez drôles, notamment au niveau des interventions du petit chat qui râle tout le temps.


Je vais en fait finalement simplement présenter rapidement les "personnages principaux" :


Momo est donc une shinigami (voir la définition plus haut). Toujours habillée de blanc, avec des cheveux aussi blancs que la neige pure et rien ne laisserait penser qu'elle est une Déesse de la mort si elle ne portait pas cette faux immense. Elle ne se contente pas de mener les humains du royaume des vivants à celui des morts. Elle s'occupe également d'essayer de faire disparaître les regrets des personnes mortes en apparaissant à des gens qu'ils ont laissés derrière eux.

Quant à son chat Daniel, c'est un chat noir assez particulier puisque doté d'ailes de chauves-souris et capables de parler. C'est la clochette qu'il porte autour du coup qui avertit les gens de la présence de Momo. Le son de la clochette est caractérisitque de l'aparition d'un shinigami.
Il est doublé (en japonais) par Ai Shimizu (Karen Onodera dans Onegai Twins, Minawa dans Mahoromatic, Mikoto Minagi dans Mai-HiME, Ren dans DearS, Shione Unno dans Zettai shônen, Sumomo dans Tsubasa Chronicle, ...) qui est une seiyû assez populaire au Japon.





Passons à la liste des épisodes avec leur titre japonais et ma traduction personnelle (qui ne sera peut-être pas le titre retenu au moment d'une future diffusion française) :

1. きみのこえ。 (Kimi no Koe, Ta parole)
2. さかなのころ
(Sakana no koro, La durée de vie d'un poisson)
3. ひかりのかなた。(Hikari no kanata, Au delà de la lumière)
4. あきのまほう。(Aki no mahô, La magie de l'automne)
5. ほたるのひかり
(Hotaru no hikari, La lumière des lucioles)
6. こころのたび。(Kokoro no tabi, Le voyage du cœur)



J'ai également adoré les musiques présentes dans l'anime et même si ça peut paraitre être un petit détail, c'est un plus indéniable à mes yeux.


Pour en savoir plus, je vous renvoie sur le site officiel (en japonais) de Shinigami no Ballad.



Bon, je m'arrête là... Un peu nul cet article en fait. J'ai dû perdre l'habitude de ce type de rédaction...

J'ai du mal à me concentrer en plus ces derniers temps...
Allez lire mon vieil article sur 
Izumo 猛き剣の閃記 (Izumo - Takeki Tsurugi no Senki). Il était meilleur (mais beaucoup plus long à lire).

Commenter cet article

nath ^_^ 04/07/2006 17:25

Salut, pas mal ton blog ^^ .. J'ai essayé tes tablatures, elles sont chouettes mais j'ai parfois du mal à jouer :p enfin .. tu bois de l'evian?? lol cfr ta photo PS: pas mal ta gratte ^^ allé a ++

Zoldickun 04/07/2006 18:43

Loule :)La photo c'est chez mon ex à l'époque, donc c'est sa guitare et son Évian :)À bientôt et merci !

loli_luna 18/06/2006 02:20

Un petit anime tout mignon comme on aime et assez court. Je les regardais dans la même période que toi^^. Ce qui m\\\'avais intéresée c'était cette histoire de déesse de la mort, bien que ce soit pas vraiment une déesse mais une shinigami pour allez au plus vite. On ne s'en lasse pas car d'un épisode à l'autre les histoires sont différente et ne suivent pas (sauf le dernier où on retrouve le petit garçon du premier épisode). Heureusement que le petit chat Daniel est là pour faire la touche de comique, ce qui rend l'anime moins dramatique. Donc à conseiller pour les gens qui n'ont pas envi davoir de longue série.Ce que j'ai aussi apprécier c'est l'opening qui est assez triste mais kawai en français ça donne :Comment pourrais-je te dire cela ?Je ne peux pas te toucher, mais je peux te tuer.Cela me déchire de te le dire mais n'approche pas ton visage si prés de moi.Maintenant je t'entends prononcer mon nom, alors j'ai éteins la lumière pour être avec toi.Enfin on se demande pourquoi j'écris ce commentaire car j'ai lu ton article ça va faire plus d'une semaine je pense mais en repassant par hasard j'ai vu que tu n'avez pas eu de commentaire sur ton article donc c'est en quelque sorte pour te resignaler que je les lu :p mais aussi pour dire que j'ai aussi aimer ce petit anime. Et comme ça au passage tu as un petit (enfin j'ai quand même beaucoup écris) commentaire de moi et c'est sacré^^

Zoldickun 18/06/2006 09:28

Bah c'est cool de t'être décidé à revenir mettre ce commentaire. Ça donne un avis en plus et ça enrichit l'article je trouve.Merci ma lapinette ;)