Pro A : Le Mans s'impose contre Nancy à Bercy et se voit sacré Champion de France 2006 ! Première partie : Les conséquences de cette victoire.

Publié le par Zoldickun

Par où commencer ? Il y a tellement à dire suite à cette victoire mancelle survenue après un match magnifique et très disputé dans un Bercy rempli par 14 500 spectateurs.

Je vais commencer par la fin en fait et avant de revenir sur le match en lui-même, je vais m'attarder quelque peu sur les conséquences du titre de Champion de France 2006 du MSB.



C'est une belle récompense déjà pour le club Sarthois que ce quatrième titre de champion obtenu 24 ans après le précédent. Les manceaux avaient réalisé deux très beaux parcours en saison régulière en 2003-2004 et 2004-2005 mais n'avaient pas su concrétiser en playoffs. Ce coup-ci ça n'a pas été tout à fait pareil que les saisons précédentes. Beaucoup moins linéaires en tout cas.
En début de saison, le MSB faisait, malgré le départ de Rahshon Turner, logiquement parti des favoris suite à l'arrivée dans l'équipe de Jermaine Guice, MVP 2005 de Pro A, et à l'expérience que commençait à accumuler les trois jeunes pousses formées au club, Yannick Bokolo, Pape-Philippe Amagou et Alain Koffi, qui, bien que ne jouant pas aux mêmes postes me rapelle un peu le trio composé des frères Piétrus et de Boris Diaw à l'Élan Béarnais il y a quelques années (au niveau de la jeunesse, de l'envie et de l'énergie notamment).
Ensuite il y a eu des bas (trois défaites à la maison sur les matches allers [pour un candidat au titre c'est beaucoup], l'élimination en ULEB Cup alors que le club aurait pu mieux faire), des hauts (un superbe mois de Février avec en apothéose la victoire à la semaine des As, car oui, Le Mans est non seulement champion de France 2006 mais également vainqueur de la semaine des As 2006 [et demi-finaliste de la Coupe de France 2006]) et des bas (une fin de championnat plus que poussive avec des défaites quasi-inacceptables et une équipe qui a failli exploser complètement)...
Et pour finir ? Des playoffs magnifiques qui font de cette saison la meilleure de l'histoire du club. Une jolie fin de cycle ponctuée par le départ à la retraite de J.D. Jackson (sept saisons au club et capitaine) !
Mais également le début d'un autre cycle qui pourrait s'annoncer encore plus beau. Car cette victoire en finale du Championnat de France vaut très chère et elle assure au club l'assurance de participer à l'Euroleague au cours des trois prochaines saisons.



C'est en cela que les conséquences de ce titre sont très importantes. Et pas uniquement pour Le Mans mais pour les autres clubs également.

Pau-Orthez pour commencer. Si Nancy avait remporté cette finale, ce serait Pau qui aurait eu droit aux trois ans assurés en Euroleague mais ce ne sera pas le cas. L'Élan Béarnais, fort de sa première place de saison régulière, sera quand même en Euroleague l'an prochain mais ne pourra plus être assuré de son avenir dans cette compétition et va devoir batailler ferme chaque année dans le championnat français.

Nancy ensuite qui perd sa seconde finale consécutive après celle contre Strasbourg l'an passé. Les Nancéens auraient bien aimé remporté ce titre promis par Cyril Julian pour fêter son retour et les Nancéens auraient vraiment aimé pouvoir passer à l'étape supérieure et s'attaquer à l'Euroleague. Enfin bon... la saison du Sluc aura quand même été magnifique et il faudra encore se méfier d'eux l'an prochain.

Strasbourg aussi... Certes le destin strasbougeois n'était aucunement lié à celui des Manceaux après la défaite face à Nancy, mais je voulais en profiter pour signaler que c'était peut-être la fin d'une belle aventure pour le club alsacien champion l'an passé, qui avait montré des choses prometteuses pour sa première saison d'Euroleague et qui était le favori numéro 1 à sa propre succession. Pas d'Euroleague l'an prochain pour la SIG et l'équipe risque d'être fortement chamboulée la saison prochaine (Aymeric Jeanneau annoncé à Gravelines, les frères Greer annoncés partant, John Linehan qui sera dur à retenir, ...)

Et, pour finir, l'ASVEL ! Le Mans et Pau en Euroleague, Nancy devra donc se contenter de l'ULEB Cup et du coup l'ASVEL ne pourra pas y participer et n'aura droit qu'à une FIBA Cup sans grande saveur. Pas mal de changements à venir également chez les Villeurbannais à commencé par le retrait de Claude Bergeaud ou profit de son assistant Yves Barratet.




Bon, il est déjà long cet article et en plus j'ai d'autres choses à faire. Du coup je vais modifier le titre de l'article pour le couper en plusieurs parties. Je vais déjà publier ça et on verra plus tard pour le résumé du match. N'oubliez pas de revenir lire la suite :)
 

Commenter cet article

rulietta 19/06/2006 18:36

Y croire jusqu'au bout et se battre pour gagner c'est peut ça le plus important chez un sportif...

Zoldickun 19/06/2006 18:39

Bah ouais :)Et mention spéciale au petit (jeune) Bokolo sur ce match et sur toute la saison mais bon j'en reparlerai quand je reviendrai sur le match.Moi je l'aime bien cette équipe du Mans de toute façon et grâce à leur victoire et les trois ans acquis pour l'Euroleague ils risquent de garder leurs trois jeunes français déjà et avec un budget en hausse ils devraient pouvoir faire de jolis trucs l'an prochain.

rulietta 19/06/2006 18:25

Je vais pas refaire le coup du "vive le mans" mais on est obligé de constater leur suprématie... et puis tout le monde est au courant maintenant vu que c'est passé sur les voies hertziennes comme tu le faisais si bien remarquer... Ce week end était donc très bon pour Le Mans puisque qu'en plus c'était les 24h...

Zoldickun 19/06/2006 18:29

Suprématie faut pas exagérer non plus ^_^ Mais ils ont su se montrer présents au bon moment et se battre en y croyant jusqu'au bout.