Mondial 2006 : Les demi-finales (avec statistiques et petite analyse) !

Publié le par Zoldickun

Les championnats du Monde 2006 se finissent dans quelques heures (la finale commence à 12h30 heure française aujourd'hui) et ceux qui trouvent que j'en parle trop seront bientôt satisfaits (Non, je ne parle pas que de Jessie, il y a aussi Po-chan et... tout le monde en fait :/).
En attendant, je n'avais pas encore parlé des demi-finales qui s'étaient disputées Vendredi...
Pour retrouver cet article et tous les autres, je vous donne rendez-vous sur l'article de présentation.








Grèce - États-Unis : 101-95


La Grèce fidèle à elle-même. Moins 12 à la mi-temps pour finalement changer le cours du jeu en fin de match et s'imposer de 6 points. C'est souvent comme ça avec eux et les Américains viennent de l'apprendre au détriment d'une place en finale de ce Mondial 2006. En plus de ça, ils ont battu le Team USA à son propre jeu en marquant 101 points avec 62,5% de réussite dans les tirs. Autant dire que la défense américaine a totalement pris l'eau.
22 points pour Spanoulis, 15 pour Kakiouzis, 14 en 17 minutes pour Schortsianitis, 9 en 13 minutes seulement pour Fotsis et comme Papaloukas (8 points, 12 passes et 5 rebonds) a géré le tout parfaitement, Diamantidis (12 points, 5 rebonds, 3 passes, 2 interceptions et 1 contre) n'a rien eu à forcer.
En face, si l'on exepte le 59% aux lancers-francs et une défense qui aurait pu être un peu plus rigoureuse, les Américains n'ont rien à se reprocher et sont simplement tomber sur une meilleure équipe. Ils sont largement supérieurs aux Grecs individuellement mais ça manque encore de cohésion collective. À régler en prévision des J.O. 2008 !
Individuellement on aura remarquer les prestations de Carmelo Anthony (27 points), Dwyane Wade (19 points en 25 minutes), Dwight Howard (10 points et 7 rebonds en 10 minutes) et pis bien sûr LeBron James (17 points, 5 rebonds, 5 passes, 1 interception et 2 contres) parfait dans son rôle de playmaker au sein de l'équipe américaine.



Espagne - Argentine : 75-74

Superbe match qui ne s'est décidé qu'à la toute fin de la rencontre : 74-74 et deux lancers à venir pour Calderon, un lancer sur deux réussis et balle à l'Argentine avec 19 secondes restantes au chrono, Ginobili remonte la balle seul puis l'envoie à Nocioni bien placé mais qui rate le shoot, puis bataille au rebond et la sonnerie finale qui retentit, victoire espagnole.
Les vice-champions du monde en titre et actuels champions olympiques ne disputeront pas la finale cette année et devront se contenter du match pour la médaille de bronze. L'Espagne quant à elle disputera la première finale de son histoire dans un Mondial de basket.
Mais sans Pau Gasol, grandiose (19 points, 11 rebonds et 3 contres) dans ce match mais qui s'est blessé au pied dans les dernières minutes et ne jouera donc pas la finale. Pour espérer l'emporter il faudra donc que Rudy Fernandez (4 points à 1/7), Navarro (4 points à 1/7) et Garbajosa (19 points mais à 4/12) soient un peu plus adroits et qu'ils puissent compter sur le soutien du jeune Sergio Rodriguez qui a inscrit la bagatelle de 14 points en 15 minutes dans ce match.
Personne n'a été adroit dans c ematch de toute façon, puisque les Argentins, à l'image de leurs deux meilleurs marqueurs du match, Ginobili (21 points à 6/21) et Nocioni (15 points à 4/12) ont tiré avec moins de 36% de réussite





Je ne suis pas déçu par ces demi-finales, bien au contraire. J'avais dit que j'espérais que ce soit aussi disputé que les premiers matches de classement  pour les places 5 à 8 et le moins que l'on puisse dire c'est que mon vœu a été exaucé !






Voilà ! N'oubliez pas que je rajoute les liens vers chaque article au fur et à mesure dans l'article de présentation. Si vous voulez voir les résultats des autres groupes ou des autres journées plus d'éventuels articles complémentaires c'est là-bas qu'il faut vous rendre. À bientôt et n'hésitez pas à faire part de vos remarques.

Commenter cet article