Première journée à l'Inalco !

Publié le par Zoldickun

Première journée à l'Inalco qui fut également la première journée à Dauphine, puisque bien qu'étudiant en japonais à l'Inalco mes cours ont lieu à Dauphine qui loue des salles et des amphis à l'Inalco (ça me fait rire quand ils en parlent cette histoire de location de salles même si ce n'est pas très drôle, moi j'aurais pensé que ce serait la mairie qui financerait, enfin bon...).
Premiers cours à Dauphine (dans le Nord-Ouest de Paris) également donc puisque mes cours de Mathématiques ont lieu sur le campus de Jussieu et que je n'avais jamais testé d'autres établissements parisiens jusqu'alors.

Pourquoi préciser que c'est à Dauphine ? Pour me plaindre que je suis dispatché dans tout Paris avec mon double cursus, mon logement et mon boulot ? Même pas...
C'est juste que j'ai été vachement surpris qu'on me demande de montrer ma carte d'étudiant pour me laisser entrer à l'intérieur du bâtiment. Heureusement que je ne l'avais pas oublié sinon ça aurait été demi-tour direct... Je ne sais pas si c'est le cas dans beaucoup d'universités en tout cas.

À part ça, j'avais décidé d'arriver largement en avance au départ et finalement (ce n'est pas très étonnant, je suis toujours à la bourre normalement) je ne suis arrivé qu'avec dix minutes d'avance, cinq le temps de trouver la salle (je me suis plus ou moins paumé dans le labyrinthe et j'ai dû appeler au secours xD).
Du coup j'ai eu peur de ne pas trouver de place, mais ça allait, ce n'était pas encore trop rempli. Je me suis installé pépère au troisième rang histoire de ne pas être trop loin (j'ai passé l'âge de me foutre au fond de la classe, maintenant je ne me tape pas des trajets super longs en transports en commun pour me foutre au fond, ne rien voir, ne rien entendre et ne rien suivre, soit je viens et je mets à un endroit correct pour suivre le cours, soit je n'y vais pas du tout).
La prof de Jap 104 (expression orale) est arrivée avec dix minutes de retard (correct pour un premier cours) et la salle était bien remplie, mais pas surchargée (tout le monde était assis sur une chaise quoi, ce qui est rarement le cas en début d'année à l'Inalco si j'ai bien compris). Elle a l'air gentille...
Je me suis fait un peu chier quand même... [A], [I], [Ou], [É], [O] ; [Ka], [Ki], [Kou], [Ké], [Ko] ; ...
Enfin normal en même temps. Les cours sont prévus pour des débutants, donc elle commence au début avec la prononciation des syllabes (petit lien vers un de mes articles et j'en profite pour signaler que je vais les relire ce week-end pour voir si j'ai des corrections à apporter).
On a fait ça, puis on a répété quelques mots quand même aussi, mais pareil ce n'était pas très intéressant, juste de la prononciation...
Le truc positif, c'est qu'elle est japonaise, donc niveau prononciation ça gère :) Et puis j'écoutais ce qu'elle disait attentivement, parce que parfois elle se mettait à parler toute seule (ou à la classe qui ne captait rien pour 95% des gens présents) en japonais. C'est marrant (tout comme les "ne" qu'elle place dans une phrase sur deux [même en français]) et puis j'essayais de comprendre. Rien de bien compliqué... Juste des hai, des eto (partout), des sô desu ne, des sore ja, des mô ikai ou des chotto, mais ça fait travailler l'oreille.
Sinon j'en ai profité pour noter du vocabulaire (voir ci après) également, c'est toujours ça de pris.
Et puis le cours s'est terminé avec un petit jeu de présentation. Je ne l'ai pas noté donc je vais ptet me tromper un peu, mais l'idée c'était ça (de mémoire) :

1) A : Konnichi wa / Ohayô (gozaimasu)
          O-namae wa (nan desu ka) ?
     B : ~~~~ desu

2) A : ~~~~ -san desu ka ?
     B : Hai, ~~~~ desu !

Du basique quoi... À faire avec son voisin. Le truc bien c'est qu'elle interroge mais bon... il y en a qui prononçait vraiment n'importe comment et elle leur faisait quand même "Hai !" donc c'est dur de savoir si je prononçais correctement ou non.


Ce cours-ci a duré une heure. C'était pour le groupe E donc et ensuite j'avais cours de Jap 101 (expression écrite) avec le groupe F (et le groupe E bien sûr, je n'ai pas changé de groupe, c'est juste que les deux sont regroupés) dans la même salle. Et heureusement que c'était dans la même salle, car du coup j'avais ma place assise, ce qui n'a pas été le cas de la dizaine de personnes dans le couloir. Et ma place était assise ET sur une chaise devant une table, ce qui n'étais pas le cas de la trentaine de personnes assises par terre.
En ce qui concerne le japonais, ce cours a été encore moins intéressant que le précédent puisque l'on a rien fait du tout. D'une part l'enseignant (arrivé également dix minutes en retard, ça doit être la norme à l'Inalco :p) a rappelé que le choix de l'Inalco était de nous faire apprendre le japonais sur la base des kanas et des kanji et que du coup, tant que les syllabaires ne seraient pas connus, on ne pourrait pas vraiment commencer le cours (on commencera dans trois semaines :s) et d'autre part, normalement pendant les premières semaines on fait du soutien au niveau de l'apprentissage des hiragana et katakana, mais là on ne lui avait pas fait ses photocopies si j'ai bien compris...
Bref, c'était quand même intéressant (même si un peu long) car il a beaucoup parlé des cursus à l'Inalco, des méthodes d'apprentissage, de ce en quoi consistait son cours. Pas indispensables comme informations, mais utiles...
Et il nous a laissé partir trente minutes en avance.

Moi, du coup, j'en ai profité pour tenter d'aller remettre ma fiche pédagogique au secrétariat Japon mais en vain puisqu'une fois que j'ai réussi à le trouver, j'ai appris (sur la porte) que ça ouvrait à 14h, hors mon cours suivant commençait à 13h :p
Demi-tour donc en direction de la salle de cours (qui n'étais plus la même, sinon je n'aurais pas pris le risque de sortir xD). Quand je suis arrivé près de la salle, il restait encore au moins qunize minutes avant le début des cours (ça remonte à quand la dernière fois que je suis arrivé autant en avance en cours ? au moins huit ou neuf ans... xD) mais il y avait déjà des tas de gens attroupés devant la porte (une soixantaine à vue de nez, ptet quatre-vingt...).
Là je me suis dit "merde..." surtout que le cours en question c'était Jap 103, soit Écriture et lexicographie, et que j'avais bien envie d'avoir une table pour ça...
Finalement je n'ai pas eu de table (car il n'y en avait pas) mais j'ai eu une chaise avec tablette rétractable bien placée au second rang. Faut dire qu'il n'y avait qu'une porte pour entrer dans cette salle et qu'elle était située au fond de la classe. Du coup ils se sont tous précipités au fond quasiment, et je me suis tranquillement incrusté devant où il n'y avait quasi personne. Pas de chance pour ceux qui se battaient au fond et qui se sont retrouvés par terre...
En plus je ne sais pas comment ils faisaient au fond pour voir quand elle écrivait au tableau, déjà qu'il y avait une tête qui me gênait au premier rang, alors pour ceux qui étaient au quinzième... je sais que je ne suis pas très grand mais j'étais quand même au deuxième rang quoi xD.

Ma prof de Jap 103 (là yavait encore les groupes E et F mélangés au fait, comme pour le cours précédent), c'est la même que pour le cours de Jap 104.
À priori ce n'était pas très intéressant pour moi ce cours car déjà elle a refait du blabla de prononciation qu'elle m'avait fait trois heures avant et ensuite parce que le but des cinq premières leçons c'est d'apprendre les kana (que je connais déjà logiquement). Mais bon... déjà j'ai pu avoir les polycopiés comme ça, ensuite elle a donné quelques informations sur la suite des cours et les partiels, et enfin je connais les kana mais je les trace n'importe comment :p. Enfin quand je dis n'importe comment, ils sont assez ressemblant pour un mec qui ne sait pas tenir un stylo. Il y a un an, L.... me disait déjà que j'écrivais mieux en japonais qu'en français :p Mais apparemment il y en a qu'elle ne trace pas exactement comme moi (genre ki et sa que j'écris き, さ comme j'ai toujours vu écrit (et comme l'ordinateur l'écrit d'ailleurs). Il parait que ça peut passer comme ça, mais qu'il est mieux vu de les écrire en laissant un espace. Bref, je ne peux pas vous montrer sur l'ordi puisque je n'ai pas d'exemple sur le net de la façon dont elle les trace. Disons qu'il y a une discontinuité au niveau de la boucle... Enfin peu importe pour ça. L'important c'est surtout que l'ordre de tracé des traits à de l'importance (et qu'en plus ça peut être demandé le jour de l'examen) du coup je suis en train de me battre à changer mes manies dans le tracé de か (ka) pour arrêter de commencer par le trait oblique de gauche :p J'ai quand même été la voir à la fin de l'heure histoire de, et elle m'a dit que je pouvais les tracer comme je préférais mais qu'il fallait en même temps que je retienne le vrai tracé. Pfiou...
Bon et puis sinon, hormis le fait que c'est bien que je me force d'aller en cours pour reprendre de bonnes habitudes, bah ça m'a également permis de renoter encore du vocabulaire, puisque quand on a commencé à connaître quelques hiragana, elle s'est amusée à former des mots avec. Moi j'ai tout noté pour me forcer à bosser un peu et à les apprendre (même si j'en connaissais déjà certains). En plus, je ne les ai noté qu'en hiragana (ou katakana) avec la signification française, mais sans écrire en rômaji pour vraiment me mettre à penser en caractères sino-japonais.

Voici la liste de vocabulaire (j'ai parfois rajouté des compléments par rapport aux traductions qu'elle avait donné pour que ce soit plus complet) pour ceux que ça peut intéresser (et pour mes archives). À noter que certains de ces mots peuvent avoir d'autres significations également.

つくえ : bureau, table.
いす : chaise.
まど : fenêtre.
でんき : électricité, umière électrique.
きょうしつ : salle de cours.
せんせい : enseignant, professeur, instituteur, maître, docteur.
がくせい : élève, étudiant.
だいがく : université.
とびら : porte.
ドア : porte (door).
あい : amour.
あお : bleu, vert.
あおい : bleu (profond), vert (des plantes), pâle.
かお : visage, figure, face.
おおきい : grand (gros/large).
え : peinture, tableau, image, dessin.
いえ : maison.
か : moustique.
き : arbre, bois.
つき : lune.
おかし : gâteau, pâtisserie.
すいか : pastèque.
こ(ども) : enfant.
かばん : sac, sacoche, cartable, panier.
いく : aller.
きく : écouter, entendre.
かく [書く] : écrire.
かく [描く] : peindre, dessiner, esquisser.

(Juste deux explications : pour enfant on peut dire soit こども en entier (c'est mieux) soit simplement こ, c'est pourquoi j'ai mis la fin entre parenthèse. Quand à かく ça signifie écrire, peindre, dessiner, esquisser (et plein d'autres choses) mais les kani  pour écrire sont différents de ceux pour peindre, dessiner ou esquisser, donc même si je ne connais pas ces kanji et qu'on n'en a pas parlé en cours, je le précise pour ne pas me planter plus tard.)

Je ne les marque pas en rômaji (ceux qui n'arrivent toujours pas à lire peuvent aller lire mon tuto sur l'affichage des caractères japonais) par contre du coup, surtout que cet article n'est même pas publié dans ma catégorie "cours de japonais". Là je le fais car ça me permet de les revoir en même temps en plus, mais si quelqu'un (Po-chan par exemple) souhaite que je les écrive en rômaji également pour acquérir du vocabulaire (surtout que là c'est à la fois du vocabulaire simple et pratique), bah il n'y a pas de soucis et il suffit de demander en commentaire et je mettrai le tout en réponse au commentaire.



Voilà, je vais m'arrêter là-dessus. Demain, concernant le japonais, je n'ai que cours d'écriture et lexicographie. Je vais y aller pour noter du vocabulaire (à moins que je ne décide au dernier moment d'aller en cours d'algèbre à la place, surtout que je dois passer à Jussieu pour les inscriptions pédagogiques). Je verrai plus tard (en me levant) : les deux cours sont à la même heure et je mets à peu près autant de temps pour aller à Jussieu ou Dauphine de chez moi.

Publié dans Ma vie trépidante...

Commenter cet article

lalou 19/07/2008 17:57

je lisais plus ou moins vite fait,je parle déjà japonais (j'ai vécu un an au japon et atteint un niveau de langue dont je suis assez fière ^^) je viens de m'inscrire à l'Inalco et je sens que les premiers cours vont être terriblement ennuyeux...voire en fait la première année puisque j'ai les caractériqtique d'au minimum une licence 3.mais parce que je n'ai pas fait d'examens pour évaluer mon niveau( ben oui  y'en a que deux par an) ba jpeux pas sauter de niveau c'est pas cool hein ^^fin voilà merci pour l'apperçu

Clem 12/10/2006 11:03

Bonne chance!!! j'ai usé mes fond de culotte à l'Inalco....Fujimori, Origas, et toute la troupe!!

Beren 10/10/2006 21:25

Bah, c'est sûrement dû aux habitudes prises.: ça demande un effort supplémentaire de tracer les kanas dans un sens différent d'avant...M'enfin, je m'en fais pas pour ça. :)

Zoldickun 10/10/2006 21:55

Oui, bah l'important c'est que j'arrive à me faire lire de toute façon :)Et puis j'ai totalement arrêté de regarder de nouveaux kanji du coup, pour ne pas prendre de mauvaises habitudes.

Beren 10/10/2006 19:15

Pour le tracé des kanas, on ne te demandera jamais à l'exam de les écrire traits par traits.En revanche, le sens d'écriture des kanas se rapproche énormément de celui de kanji. Il y a une certaine logique qui est facile à trouver et une fois que tu le sais... Apprendre l'ordre correct des tracés n'est donc pas indispensable mais peut aider pour apprendre celui des kanjis sans trop se casser la tête. (et normalement, le sens de tracé est fait pour qu'il soit écrit le plus rapidement possible)Bonne chance avec le jap ! :p

Zoldickun 10/10/2006 20:06

Bah en fait ma prof a dit que ça pouvait être demandé. Enfin de toute façon tu as raison pour les kanji et puis je vais l'apprendre le tracé c'est pas dur. Juste que parfois je ne trouve pas ça très naturel vu que j'ai appris (comme tout le monde ici) à écrire de gauche à droite).Et vu que j'ai l'habitude maintenant :/En tout cas je trouve pas ça plus rapide ^^

Zoldickun 10/10/2006 17:15

Donc c'est parti pour le vocabulaire avec les rômaji (ce sera avec ma méthode de romanisation préférée [et francisée] pour rester cohérent avec le reste du site, s'il y en a qui en sont pas contents, ils se débrouilleront tous seuls).

Zoldickun 10/10/2006 17:16

tsukue : bureau, table.isu : chaise.mado : fenêtre.denki : électricité, umière électrique.kyôshitsu : salle de cours.sensei : enseignant, professeur, instituteur, maître, docteur.gakusei : élève, étudiant. daigaku : université.tobira : porte.dao : porte (door).ai : amour.ao : bleu, vert.aoi : bleu (profond), vert (des plantes), pâle.kao : visage, figure, face.ôkii (ou ôkî, je sais pas si le mieux c'est de doubler le i ou de mettre un ^ En tout cas les deux voyelles sont longues.) : grand (gros/large).e : peinture, tableau, image, dessin.ie : maison.ka : moustique.ki : arbre, bois.tsuki : lune.okashi : gâteau, pâtisserie.suika : pastèque.ko(domo) : enfant.kaban : sac, sacoche, cartable, panier.iku : aller.kiku : écouter, entendre.kaku [書く] : écrire.kaku [描く] : peindre, dessiner, esquisser.