Mondial 2006 : Affrontement entre le Team USA et l'Argentine pour la médaille de bronze (avec statistiques et petite analyse) !

Publié le par Zoldickun

Encore un peu de championnats du Monde 2006 !
Le match entre l'Argentine et les États-Unis était attendu par beaucoup comme clotûre de l'évènement sur une merveilleuse finale entre un Team USA qui fait toujours rêvé et une équipe d'Argentine, championne olympique, vice-championne du monde et première équipe à battre une "vraie équipe américaine NBA" à qui il ne manquait plus qu'un titre de championne du monde. C'est parti...
Pour retrouver cet article et tous les autres, je vous donne rendez-vous sur l'article de présentation.








États-Unis - Argentine : 91-86


Affrontement entre deux équipes déçues qui avaient vraiment planifié de jouer la finale. Mais à ce niveau là, il faut savoir mettre la frustation de côté et se lancer de plein fouet dans la quête de la dernière médaille possible, celle de bronze. Surtout que ce match était très attendu et la plupart des spectateurs en rêvait depuis le lancement de la compétition.
Côté américain on avait de toute façon envie de laver l'affront des demi-finales des JO 2004, tandis que de l'autre côté repartir avec la médaille de bronze semblait être le minimum dont pourrait se satisfaire cette génération ayant déjà connu l'argent mondial et l'or olympique.
Et ce sont les Argentins qui prirent le meilleur départ, en faisant une vraie démonstration face à des  Américains qui ont décidémment bien du mal face au pick'n'roll d'école.  Luis Scola (19 points et 5 rebonds en 21 minutes au final, après une seconde mi-temps plus décevante) se régalait et inscrivait quasiment tous les points de son équipe  dans ce début de rencontre.
Mais les Américains n'avaient pas envie  d'être de nouveau un genre de simple sparring partner comme lors de la demi-finale face à la Grèce. À la mi-temps tout restait donc à faire avec une avance américaine d'un petit point 50-49.
La fin du match fut une spéciale Dwyane Wade. C'est hallucinant comme ce joueur se transcende toujours au bon moment... 32 points sur le match dont 18 dans le dernier quart-temps et quand les journalistes lui parlent d'exploit après le match, il se contente de dire "J'essayais simplement de gagner le match". Mission réussie...  L'autre grand artisan de la victoire américaine fut LeBron James avec  22 points, 9 rebonds et 7 passes (rien que ça) qui aura vraiment été le all around player en or de cette équipe.
En face, Ginobili n'a tiré qu'à 2/9 et Scola s'il a réalisé une grosse mi-temps aura vraiment été très transparent dans la seconde. Il restait Nocioni (18 points et 6 rebonds) et Delfino (13 points et 4 rebonds) mais ça ne fut pas suffisant une fois le show Wade enclenché.







Voilà ! N'oubliez pas que je rajoute les liens vers chaque article au fur et à mesure dans l'article de présentation. Si vous voulez voir les résultats des autres groupes ou des autres journées plus d'éventuels articles complémentaires c'est là-bas qu'il faut vous rendre. À bientôt et n'hésitez pas à faire part de vos remarques.

Note : Article publié le 17/10/06 à 23h56 mais date de publication modifiée pour une question de lisibilité générale.

Commenter cet article