Mondial 2006 : Statistiques individuelles de l'équipe de France et bilan global.

Publié le par Zoldickun

Dernier article sur le Mondial de basket 2006 normalement. Je voulais quand même revenir sur les statistiques des joueurs français et sur les impressions que m'a laissée cette équipe. Analyser le résultat et voir comment s'annonce l'avenir également.









J'ai repris la présentation des stats disponibles sur le site de la FIBA (en corrigeant leurs boulettes) et je ne me suis pas amusé à mettre les moyennes par manque de temps. Par contre, j'ai calculé l'évaluation et en ai fait la moyenne. J'ai classé les joueurs selon cette évaluation.
J'utiliserai les stats moyennes pour mes commentaires sous le tableau par contre.


Nom G Min Tirs % 2 Pts
% 3 Pts
% LF % O D Tot As PF To St BS Pts Éval.
F. Pietrus 9 246 28/60 46.7 25/49 51 3/11 27.3 28/39 71.8 19 41 60 5 22 16 9 6 87 12,0
B. Diaw 9 282 43/87 49.4 40/72 55.6 3/15 20 18/28 64.3 13 41 54 22 21 36 5 5 107 11,5
F. Weis 9 205 29/57 50.9 29/57 50.9 0/0 0 5/19 26.3 23 32 55 6 15 8 6 7 63 9,7
M. Gelabale 9 215 27/62 43.5 18/37 48.6 9/25 36 15/22 68.2 7 34 41 6 19 14 7 2 78 8,7
A. Jeanneau 6 130 10/29 34.5 3/11 27.3 7/18 38.9 11/13 84.6 0 15 15 18 12 10 6 1 38 7,8
R. Turiaf 8 98 12/20 60 12/20 60 0/0 0 6/12 50 11 17 28 4 14 6 2 5 30 6,1
J. Petro 7 64 10/24 41.7 10/24 41.7 0/0 0 5/6 83.3 8 7 15 5 13 4 2 1 25 4,1
M. Diarra 6 65 8/21 38.1 1/3 33.3 7/18 38.9 1/2 50 4 3 7 2 7 4 5 1 24 3,7
J. Gomis 8 116 15/44 34.1 11/28 39.3 4/16 25 11/18 61.1 3 8 11 9 13 6 3 1 45 3,4
L. Foirest 9 108 7/38 18.4 4/15 26.7 3/23 13 19/24 79.2 5 20 25 5 10 6 9 2 36 2,3
Y. Bokolo 8 103 10/37 27 5/22 22.7 5/15 33.3 9/13 69.2 2 6 8 10 11 7 4 0 34 2,25
M. Pietrus 9 168 15/62 24.2 9/31 29 6/31 19.4 13/26 50 6 20 26 5 19 11 7 2 49 2,0



Je vais reprendre l'ordre des joueurs par évaluation moyenne et écrire une ou deux lignes sur les performances individuelles de chacun d'entre eux :

Florent Piétrus : On l'attendait en défense et il a évidemment été présent. Mais pas seulement... Beaucoup plus en réussite offensivement que lors de l'Euro 2005, il s'est montré très présent des deux côté du parquet et a d'ailleurs été souvent bien seul à offir du répondant aux adversaires. Le meilleur Français de la compétition...

Boris Diaw
: 11,9 points, 6,0 rebonds et 2,4 passes : Pas mal... mais bon... 4 balles perdues par match et... enfin ça ne s'explique pas. Boris avait enfin pris ses responsabilités au sein de cette équipe de France l'été passé et là suite à sa splendide saison NBA et à l'absence de T.P. il se devait d'être le leader de l'équipe. Et parfois j'ai eu l'impression qu'il ne jouait plus vraiment son jeu. Alors heureusement que Babac est dans l'équipe, surtout qu'il peut jouer à tous les postes mais on attend forcément beaucoup plus d'un joueur de son potentiel.

Fredéric Weis : Dire qu'il a failli arrêter le basket il y a quelques années... Le grand Fred est vraiment revenu à son meilleur niveau et il est vraiment très important à l'équipe. Il ne lui reste plus qu'à mettre ses lancers-francs (5/19 :/).

Mickaël Gelabale : Moins libre en attaque que lors de l'Euro où il avait été excellent (les défenses le connaissent maintenant), Gelabale a cependant été l'un des français les plus en réussite dans ce secteur etl'un des rares à rentrer ses trois points (9/25).

Aymeric Jeanneau : La très bonne surprise de la compétition. Il était sensé servir de relais à Tony Parker quelques minutes par matches et finalement la blessure de T.P. l'a propulsé meneur titulaire d'une équipe ayant perdu son patron. Et il a plus qu'honorablement relevé le défi...

Ronny Turiaf : J'adore vraiment ce joueur. Débordant d'énergie il a souvent apporté l'envie qui manquait au reste de l'effectif. Dommage qu'il ait été diminué par une grippe en début de compétition...

Johan Pétro : Encore très loin d'être le grand pivot dont l'équipe de France a besoin, il a cependant montré de bonnes choses par moment. Doit redescendre un peu sur terre et être plus rigoureux s'il veut vraiment devenir le pivot que son potentiel peut laisser espérer.

Mamoutou Diarra : Arrivé à la dernière minute, il a su apporter ce qui faisait vraiment défaut à l'équipe sur le début de la compétition : un peu d'adresse extérieure. Aurait dû jouer plus à mon avis...

Joseph Gomis : A alterné le haut et le bas mais a été grandiose dans le match face à l'Allemagne. Très bon joueur de complément qui peut se montrer décisif sur un match comme il l'a prouvé.

Laurent Foirest : Dernière compétition avec les bleus pour Lolo qui a livré un bon dernier match en sélection contre la Turquie pour la cinquième place. À part ça... quelques problèmes en défense et au niveau de l'adresse. Il était légèrement blessé et ceci explique peut-être cela.

Yannick Bokolo : Un vrai électron qui manque parfois un peu de réussite. Doit encore apprendre et acquérir de l'expérience mais sa vivacité a fait beaucoup de bien à l'équipe dans les premiers matches.

Mickaël Piétrus : Je préfère ne pas  revenir sur sa réussite aux tirs (et sur sa sélection [douteuse] au niveau des shoots). Il n'empêche qu'il a bien immité son frère en se jetant sur toutes les balles et qu'il reste l'un des meilleurs en défense.


D'un point de vue générale tout le monde aura remarqué les problèmes offensifs de cette équipe de France et on ne peut pas expliquer ça uniquement en évoquant l'absence de Parker (même s'il colle parfaitement au profil qu'il manquait à cette équipe). Mais le côté positif, et ce qui explique la cinquième place au final, c'est quand même la défense française. Bien sûr les victoire sont été acquises au forceps, sans aucune manière et le jeu français était parfois "ridicule" mais quelle défense ! Sans doute la meilleure défense du monde sur ce Mondial.
On a également tendance a trop se pencher sur l'impression générale laissée au premier tour où l'équipe a vraiment galéré. On finit quand même à la cinquième place (meilleur résultat mondial depuis plus de cinquante ans) et ce sans le leader de l'équipe, qui s'est blessé 24h avant le début du tournoi.
L'avenir s'annonce radieux pour cette équipe qui est en plus très jeune (moins de 25 ans de moyenne d'âge). On attend confirmation à l'Euro 2006 !



Voilà ! C'était mon dernier article sur le Mondial 2006. Le prochain grand rendez-vous international sera l'Euro 2007 qui se déroulera en Espagne.

Note : Article publié le 21/11/06 à 22h53 mais date de publication modifiée pour une question de lisibilité générale.

Commenter cet article