Bana - Shell (Générique [Opening] de Witch Hunter Robin) [Paroles (Lyrics) avec Kanji et Rōmaji, Traduction Française & Vidéo]

Publié le par Zoldickun

On va changer un peu et publier le texte d'une chanson en japonais (ce n'est pas la première fois que je le fais mais seulement la troisième sur 190 donc c'est rare).
Il s'agit du générique de début de Witch Hunter Robin ; une série (anime) japonaise datant de 2002 et qui reste une de mes préférées parmi toutes celles que j'ai pu voir. Il faudrait que j'en parle à l'occasion mais il y a beaucoup de séries que j'ai vues récemment qu'il faudrait que je prenne le temps de présenter également et j'attendrai de revoir les 25 épisodes de Witch Hunter Robin (ウィッチハンターロビン) avant d'en parler ici. Cependant je vous la conseille si jamais vous avez l'occasion de la regarder.

Bref... nous sommes ici pour parler de l'opening... J'avais vraiment flashé sur la chanson à l'époque, même si je ne comprenais rien aux paroles. Vous vous avez de la chance si jamais vous découvrez la chanson via cet article car je vous l'ai traduite (je suis trop gentil :p). Vous verrez ainsi que le texte est très beau également et puis c'est assez proche de l'état d'esprit dans lequel je peux me trouver actuellement donc c'est pas mal de le mettre ici aujourd'hui. Ces paroles, elles sont signées Hitomi Mieno et c'est à Hideyuki "Daichi" Suzuki que l'on doit la musique. Quant à l'interprétation, c'est l'œuvre de Bana, comme précisé dans le titre.

Pas grand chose à dire de plus alors on va passer aux paroles (en kanji et rômaji et suivies de ma traduction) et ensuite vous trouverez l'opening de la série en streaming (vidéo).







Bana - Shell (Opening of Witch Hunter Robin)


瞳をふせるとすぐ消えてしまいそうで
自分が見知らぬ他人になった気がする
悲しいほどちっぽけな

救われたいから溜息をつくのじゃなく
吐き出してしまった孤独気配の数を
ただかぞえていた

乾いた時間の中で
溺れてるもがいてる心
目眩がするくらいの嘘を
受け止めて引き裂いた
そして私が迷い込むのは
薄闇の世界

信じるべきものの為にと選んだ場所は
自由を鍵にした檻の中でしょう
決してもう抜け出せない

乾いた喉の奥で
始まった儚さの理由は
近づく明日が恐いから
うずくまり崩れても
私を探してささやきかける
薄闇の声

乾いた時間の中で
溺れてるもがいてる心
目眩がするくらいの嘘を
受け止めて引き裂いた
そして私が迷い込むのは
薄闇の世界


Bon si je mets ça uniquement comme ça, ça va être dur à lire pour 99,99% des gens alors je vous donne également les caractères latins (en plus il y a peut-être des fautes dans les kanji).


Hitomi o fuseru to sugu kiete shimaisô de
Jibun ga mishiranu tanin ninattaki gasuru
Kanashiihodo chippokena
Sukuwaretai kara tameiki o tsukuno janaku
Kakidashite shimatta kodoku no kehai no kazu o
Tada kazoeteita

Kawaita jikan no naka de
Oboreteru mo gaiteru kokoro
Memai ga surukurai no uso o
Uketomete hikisaita
Soshite watashi ga
mayoi komu no wa
Usuyami no sekai

Shinjirubeki mo nono tameni to eranda basho wa
Jiyû wo kagi nishita ori no nakadeshô
Kesshite mô
Nukedase nai

Kawaita nodo no oku de
Hajimatta hakanasa no wake wa
Chikazuku ashita ga kowai kara
Uzukumari kuzurete mo
Watashi o sagashite sasayakikakeru
Usuyami no koe

Kawaita jikan no naka de
Oboreteru mogaiteru kokoro
Memai ga surukurai no uso o
Uketomete hikisaita
Soshite watashi ga

Mayoi komu no wa
Usuyami no sekai


Et puis voici ma traduction également :

C'est comme si je disparaissais dès que je ferme mes yeux.
Je me sens comme si je me transformais en quelqu'un que même moi je ne reconnais pas.
Tristement, je suis devenue si petite.
Je veux être secourue, mais au lieu de soupirer, j'ai vomi ma solitude, et je me tiens simplement là, évaluant tout ça.

Parmi ces gouttes d'eau qui s'assèchent, mon cœur se noit et se contorsionne.
Ces mensonges qui m'étourdissent, je les prends et les déchire.
Et avec ça, je m'égare dans un monde d'obscurité diluée.

Pour la survie de ceux à qui je devrais faire confiance,
J'ai décidé de venir là, dans une cage dans laquelle je me suis cadenassée,
Et maintenant, il n'y a plus d'issue.

Profondément à l'intérieur de ma gorge asséchée, se trouvent les raisons de ma fragilité.
Apeurée par les lendemains qui se sont rapprochés, je tremble et m'effondre.
Mais ça me recherche et me murmure cette voix d'obscurité diluée.

Parmi ces gouttes d'eau qui s'assèchent, mon cœur se noit et se contorsionne.
Ces mensonges qui m'étourdissent, je les prends et les déchire.
Et avec ça, je m'égare dans un monde d'obscurité diluée.



Paroles de la chanson : Hitomi Mieno (三重野瞳)
Traduction des paroles : Zoldickun


Maintenant je place rapidement le lien vers la liste de toutes les chansons disponibles sur zoldi.org et on peut passer à la vidéo :



Commenter cet article