Euroleague 2006-2007 : Game 9 - Groupe A (Résultats, commentaires, classements)

Publié le par Zoldickun

Comme chaque semaine voici le premier de mes articles sur les matches de l'Euroleague :  celui sur les matches du groupe A. Pour retrouver la liste de tous les articles, il suffit de vous rendre sur l'article de présentation de l'Euroleague 2006-2007. C'est parti pour les mini résumés des matches du groupe A et le classement au bout de neuf semaines. Pour une fois je suis limite "en avance". Pile à l'heure en tout cas, puisque le dernier match c'est fini il y a moins d'une heure.








Dynamo Moscou - TAU Ceramika Baskonia Vitoria : 78-82.

Lazaros Padapopoulos très en forme depuis son retour de blessure il y a deux semaines aurait dû être le problème principal des Espagnols en visite à Moscou. Mais l'intérieur grec n'a pas joué (de nouveau blessé ?) et tout a été plus facile pour les leaders du groupe A qui repartent de Russie avec une victoire importante et infligent au Dynamo sa première défaite à domicile de la saison.
Luis Scola (24 points à 8/12 et 7 rebonds) a profité au mieux de l'absence de Padapopoulos et Splitter (7 points, 4 rebonds et 2 contres) a également apporté son écho dans la raquette. Scola a été bien assisté par son compatriote argentin Pablo Prigioni (11 points, 3 rebonds, 7 passes et 4 interceptions), parfait dans ce match pour combler l'absence de Planinic, et par Rakocevic (16 points, 4 rebonds et 3 passes) et Erdogan (20 points avec 5/9 à trois points).
En face, Obina Ekezie a profité au mieux de son temps de jeu (première fois qu'il dépasse les 15 minutes depuis son arrivée) et termine avec 16 points à 8/9, 6 rebonds et 2 contres. Popovic (14 points à 5/6, 5 passes et 2 interceptions) a également été bon malgré la défense de Prigioni mais a de nouveau été gêné par les fautes (4 fautes et seulement 24 minutes de temps de jeu du coup). Hansen et Monya (12 de ranking chacun) ont été à leur niveau mais il aurait fallu un meilleur match de Fotsis pour espérer l'emporter face à Vitoria en l'absence de Padapopoulos.



Efes Pilsen Istanbul - Rhein Energie Cologne : 91-76.

Marcus Haislip's Show ! Si vous avez l'habitude de me lire vous savez que je n'aime pas résumer un match ou une équipe à un joueur mais là quand j'ai vu le match je n'ai vu que lui, je n'y peux rien... 33 points à 14/19 (dont 5/9 à trois points), 10 rebonds et 3 contres pour 41 de ranking au final. Tous les matches ne sont pas encore finis pour cette semaine mais je ne pense pas que quelqu'un finira avec un score plus élevé et Haislip devrait finir MVP. Bref... Victoire d'Istanbul à domicile donc et Efes Pilsen se retrouve ainsi à la troisième place à égalité avec le Dynamo.
Horace Jenkins a été plutôt maladroit (10 points à 4/12) mais il a capté 4 rebonds et délivré 9 passes décisives (wahou les alley-oops pour Haislip !). Kuqo (14 points à 7/8, 7 rebonds et 4 passes) a été plutôt bon aussi et Nicholas a scoré (24 points à 8/18) mais il n'a pas fait grand chose d'autre (11 de ranking).
En face, l'ancien pensionnaire de Pro B, Ronnie Burrell a de nouveau fait son job plus que correctement (23 points à 8/14 et 8 rebonds) et a reçu le soutien d'un bon Mallet (21 points) mais Faison est encore (7 de ranking, 6,8 de moyenne sur les quatre derniers matches) passé un peu au travers et ce ne fut pas suffisant pour rivaliser avec l'escouade turque.




Olympiakos Athènes - Fortitudo Bologne : 94-77.

Assez surprenant ce match... Vous me  direz que vu l'état actuel de la Fortitudo et le niveau de jeu déployé par l'Olympiakos il n'est pas très étonnant que ces derniers gagnent de 27 points à domicile mais bon... Sur ce match, le trio Penn-Stack-Dommercant cumule 8 de ranking et malgré ça , six joueurs de l'équipe athénienne dépasse les 12 et le match a été une vraie démonstration de la part de l'Olympiakos. Les joueurs les plus en vus statistiquement furent Acker (18 points, 5 rebonds et 4 interceptions), Vasilopoulos (10 points et 8 rebonds en 20 minutes) et Bourousis (14 points à 100% en 16 minutes). Les autres joueurs grecs à plus de 12 sont Schortsanitis (12 en 11 minutes), Zizic (13 en 19 minutes) et Papamakarios (12 en 20 minutes).
En face euh... disons que la bonne nouvelle c'est le très bon match offensif de Belinelli (21 points à 5/10 et 9/11 aux lancers francs) même si ce serait bien qu'il apprenne un jour à faire autre chose que scorer. James Thomas a quant à lui été incroyable aux rebonds (19 en plus de ses 11 points et 2 interceptions) et Edney a été moyen sans plus (16 points mais 6/17 et une seule passe). Sinon, c'était au tour de Mancinelli de déjouer totalement avec 0/4 aux tirs, 3 balles perdues et 4 fautes pour -6 de ranking.
Côté français, Digbeu a fait des débuts timides (0/3 aux tirs, 2/4 aux lancers et 3 rebonds en 14 minutes), Evtimov a grapillé des miettes (6 points et 2 rebonds en 8 minutes) et Jérôme Moïso devrait faire ses débuts la semaine prochaine.



S.B. Le Mans - Prokom Trefl Sopot : 73-84.

C'est Yannick Bokolo (11 points à 100% (mais 1/2 aux lancers car il est français :p) et 7 passes décisives qui a été le meilleur joueur manceau ce soir. C'est bien pour lui (et pour le basket français) car il commence à trouver ses marques en Euroleague, mais ce n'est pas forcément un bon signe. Les "Américains" commencent à fatiguer apparemment (9 points, 6 rebonds, 3 passes et 3 interceptions mais 2/8 aux tirs pour Nicevic, 10 points avec 2/2 à trois points pour Gregory mais 2/7 à deux points, 13 points et 9 rebonds pour Campbell mais 5/14 aux tirs et 2/4 aux lancers et -1 de ranking pour Wheeler) et les Sarthois semblent beaucoup douter depuis quelques matches (la pression de la qualification au Top 16 ?).
À noter quand même côté français le bon match de Batum (8 points, 3 rebonds et 2 interceptions).
Bref... il ne faut jamais oublier que le basket est avant tout un jeu d'adresse. Or l'équation est simple parfois, 42/4% de réussite pour Le Mans et 52,8% pour Prokom. Difficile de l'emporter dans ces conditions.
L'équipe polonaise réalise du coup une bien belle opération en récupérant la cinquième place du groupe et en laissant la sixième aux Français. Huseyin Besok (18 points à 8/12 et 6 rebonds) n'a pas raté son retour au Mans et Atkins (5 points, 3 rebonds, 5 passes et 4 interceptions), Dalmau (13 points, 3 rebonds et 5 passes), Slanina (9 points à 3/4 et 2 rebonds), Nordgaard (7 point sà 100%) et Wojcik (11 points et 5 rebonds en 16 minutes) l'ont aidé à décrocher cette victoire super importante en vue du Top 16.





On passe maintenant au classement de ce groupe A :



# Groupe A Match(s) joué(s) Victoire(s) Défaite(s) P+ P-
1 TAU Vitoria 9
8
1 740
671
2 Olympiakos 9
7
2 794
724
3 Efes Pilsen 9
5 4
693
658
4 Dynamo Moscou 9
5 4
674
668
5 Prokom 9
4
5 669
674
6 Le Mans 9
3
6 650
674
7 Fortitudo 9
2 7
697
761
8 Cologne 9
2 7
692
779

Commenter cet article