Archive - Sleep [Paroles (Lyrics), Traduction Française & Video Clip]

Publié le par Zoldickun

J'avais dit ici ou là que j'allais m'occuper d'écrire un article sur la discographie d'Archive. C'est en cours et pour faire ça conscencieusement (bah oui même si ce n'est que du "journalisme amateur" autant le faire sérieusement sinon ça ne sert pas à grand chose) bah je m'écoute la discographie du groupe (excepté la BO de Michel Vaillant) en boucle depuis quelques jours (ouais ça doit jouer légèrement dans mon état du moment xD). Bref... et du coup, en retombant sur  cette chanson, j'ai voulu écrire un article rapide dessus. Après Again, Goodbye et Fuck U (faudra que je reprenne mes ajouts de vidéos), c'est déjà la quatrième chanson d'Archive que je prends comme sujet d'article. Et ce qui est marrant, c'est que je devrais préciser Archive (avec Craig Walker) parce que ce ne sont que des chansons chantées par Walker à chaque fois. Je précise car (vous l'apprendrez dans mon article discographique si vous ne le savez pas déjà) Archive est un groupe qui a souvent changé de chanteurs (quatre en dix ans) et c'est vrai que même si j'aime beaucoup certaines chansons interprétées par Roya Arab (Dark Room, Nothing Else) ou (surtout) Suzanne Wooder (Rest my head on you, You make me feel, Brother, The pain gets worse, ...) mes préférées sont quasiment toutes des chansons de Craig Walker. Et ses textes me parlent vraiment beaucoup plus (quoi que certains de Wooder sont quand même de vrais bijoux) peut-être parce que c'est un homme. Le texte de la chanson du jour, Sleep, est en plus totalement en adéquation avec mon état du moment dont je vous ai fait part dans quelques articles et c'était assez surprenant de réécouter cette chanson du coup.
Bon en même temps je ne vais pas dire que c'est uniquement pour ça que je préfère la période Walker (2001-2004) parce que même si j'écoute assez souvent du Trip-Hop (Portishead ou Massive Attack notamment voire Émilie Simon pour se la jouer chauvin) ce n'est pas très surprenant que musicalement je préfère la période psyche-prog' du groupe.







Archive - Sleep


The enemy is after me again
Afraid of the sea and what’s down there
I need to sleep
It’s been a whole week

Cos tears keep falling into my pool
Bright lights driving right into me cold

I need to sleep
It’s been a whole week

Cos tears keep falling into my pool
Bright lights driving right into me cold

My bones keep breaking
Tearing me away from the quiet
The silence of my soul, of my soul from the quiet

Night time, gruelling, just time to waste
Heights they kill me, leave scarring on my face

Cos’ I never, ever, ever fall into sleep?
And I’ve never ever ever felt so weak

Cos’ tears keep falling into my pool
Bright lights driving right into me cold

My bones keep breaking
Tearing me away from the quiet
The silence of my soul, of my soul from the quiet

I wanna fall down
I wanna fall down
I wanna fall down
I wanna fall down
I wanna fall down
I wanna fall down



Voici pour les paroles et on passe à ma modeste traduction dans laquelle j'ai essayer de reprendre l'image aqueuse par endroits.

L'ennemi est à nouveau après moi,
Effrayé par la mer et ce qu'il y a en son fond,
J'ai besoin de dormir.
Ça fait une semaine.
Parce que les larmes continue de tomber dans mon étang
Les lumières éclatantes fonçant sur moi, froides...
J'ai besoin de dormir.
Ça fait une semaine.
Parce que les larmes continue de tomber dans mon étang
Les lumières éclatantes fonçant sur moi, froides...
Mes os continuent de se briser,
M'arrachant du calme,
Le silence de mon âme, de mon âme en provenance du calme.
C'est la nuit, écrasante, simplement du temps de gaspiller.
Hauteurs, elles me tuent, laissent des cicatrices sur mon visage,
Parce que jamais, non jamais, jamais je ne sombre dans le sommeil ?
Et je ne me suis jamais, jamais au grand jamais, senti aussi faible
Parce que les larmes continue de tomber dans mon étang
Les lumières éclatantes fonçant sur moi, froides...
Mes os continuent de se briser,
M'arrachant du calme,
Le silence de mon âme, de mon âme en provenance du calme.
Je veux m'effondrer
Je veux m'effondrer
Je veux m'effondrer
Je veux m'effondrer
Je veux m'effondrer


Paroles de la chanson : Craig Walker
Traduction des paroles : Zoldickun
 

Voilà ! Petit lien vers la liste de toutes les chansons dont je parle sur zoldi.org en attendant la discographie d'Archive et puis on se quitte comme d'habitude avec le clip de la chanson. Il s'agit donc de la version de Noise (2004) mais si j'ai choisi de mettre la pochette de l'Unplugged (2004) ce n'est pas sans raison et je vous recommande très vivement la version accoustique (écoutez les deux).



Commenter cet article