Morts dans leur âme !

Publié le par Zoldickun

Je crois que 山羊座 冬子 (Yagiza Fuyuko) et 射手座 秋郎 (Iteza Akirō) sont morts avant même leur réelle naissance. Morts dans leur âme puisqu'en train de mourir dans la mienne...
Ça me plairait d'écrire une jolie histoire mais j'aime les fictions réelles et si la fin doit être irréelle j'aurais du mal. Car tout n'aurait pas surgit de nulle part, ça se serait appuyé sur des bases qui me paraissent de plus en plus tremblantes et quand on craint l'effondrement, le plus sage est peut-être de ne pas construire. J'aurais vraiment adoré écrire quelque chose de beau, tenter avec mes faibles moyens de m'approcher au maximum du sublime, mais si c'est pour souffrir à chaque mot qui jaillira, je crains que le jeu n'en valle pas la chandelle, du moins pour ma santé.

Ça parait mystérieux ce que j'écris je suppose. Tous mes proches me trouvent bizarre actuellement de toute façon, plus mystérieux qu'avant, fuyant... Et encore, fuyant c'est vraiment un terme adéquat car là je parle évidemment de ceux à qui il m'est arrivé de parler au cours des trois dernières semaines, ce qui fait très peu puisque j'évite tout le monde et qu'il faut vraiment me courrir après pour réussir à "converser" avec moi. Enfin... je parle de mes proches là, car je ne suis pas fuyant sinon. Je veux juste éviter de trop parler de moi. Mais je suis très actif sur certains forums (on dit fora mais ça fait bizarre, les deux sont autorisés, non ?), des fora de basket notamment, ce qui n'est pas très surprenant, puisque je n'y parle pas de moi. Certains pensent que je redeviens associable. Mais aucunement je crois. Je ne fuis pas les gens. Je pense que je me fuis moi. Pour mieux me trouver ? Ça parait bizarre mais ça se pourrait !
Bref... je suppose que le premier paragraphe peut paraître mystérieux, mais l'est-il vraiment ? Si on me connait un peu, ou simplement si on lit mon blog (pas que pour la musique...) je crois que ce n'est pas si sombre que ça. En parlant de la mort de Yagiza Fuyuko et d'Iteza Akirō je crois que je résume tout. De toute façon je n'en dirais pas plus. Je n'en sais moi-même pas plus, n'étant pas devin et étant encore en plein quête de beaucoup de choses que je n'évoquerai pas explicitement.
La seule chose que je sais c'est que je les appréciais mes personnages en couveuse. J'aimais beaucoup Akirō et j'adorais Fuyuko. Forcément...

Au delà de ça (pas tellement en fait) je ne pensais vraiment pas que la semaine ou le mois de Février 2007 a rencontré celui de Mars 2007 se passerait ainsi pour moi. Je pense aller un peu mieux là, mais j'aurais espéré un évènement qui ne se produira finalement peut-être jamais. Ai-je attaché de l'importance à pas grand chose ? J'ai du mal à le concevoir ainsi mais il faut croire que oui. Je pense qu'au moins une personne le voit ainsi au vu de ce que j'ai pu vivre. J'espère que ce n'était pas grand chose en tout cas, car il va falloir que j'en fasse le deuil. Et que je vive sans...
Sans illusions désillusoires ; seul avec moi-même (et ce que je créerai).


P.S. : Installer les caractères extrême-orientaux sur son ordinateur ça peut permettre de voir de jolis caractères à la place de certains points d'interrogations (je me pose assez de questions ainsi pour que ce soit inutile de rajouter des ?). Vous ne comprendrez pas forcément davantage mais ça décorera.

Edit du 22/03/07 : je viens de créer une catégorie pour mes écrits divers (ça ne veut rien dire vu comme ça) alors j'y transfère ce texte.

Commenter cet article