Euroleague 2006-2007 : Quarts de finale - Matches Allers !

Publié le par Zoldickun

Comme je vous l'ai dit dans l'article de présentation de ces quarts de finale, les matches allers avaient lieu hier et donc il serait temps d'en donner les résultats.
Et sinon vous retrouverez
la liste de tous les articles traitants de l'Euroligue sur l'article de présentation de l'Euroleague 2006-2007.







logo de l'euroligue ça m'énerve ces résumés trop longs qui cassent le design donc je rajoute du texte ici que personne ne verra normalement merci de votre compréhension





TAU Ceramika Baskonia Vitoria - Olympiakos Le Pirée : 84-59.

Vitoria n'a pas forcément été très en réussite à deux points (41,8% seulement contre 47,3 pour Le Pirée) mais a su faire la différence derrière l'arc (9/23 contre seulement 2/19 pour les Reds) tout en gérant mieux le jeu (12 balles perdues à 22) pour assurer la victoire. 8 points d'avance à l'issue du premier quart-temps et les Espagnols n'ont ensuite jamais été menacés par Olympiakos.
Luis Scola a été moyen avec 8 points et 9 rebonds mais 2/6 aux tirs mais Igor Rakocevic (24 points avec 5/6 à trois points) était chaud comme la braise à longue distance.
Côté Athéniens le seul qui est fait un match vraiment correct est Andrija Zizic avec 8 points et 8 rebonds.



CSKA Moscou - Maccabi Tel Aviv : 80-58.

Les Moscovites ont muselé le Maccabi d'entrée, finissant le premier quart-temps sur un score sans appel de 21-6. Autant dire que les chances de victoire israëliennes étaient dès lors fortement compromises. Et effectivement, si les joueurs de Tel Aviv se sont montrés un peu plus à la hauteur en fin de match, jamais l'écart n'a pu être rattrapé, les Moscovites  ne perdant qui plus est aucun quart-temps et aggravant le score petit à petit pour porter l'écart final à 22 points.
Nikola Vujcic (10 points et 9 rebonds) fut comme d'habitude le meilleur joueur du Maccabi même si son impact à lui aussi fut moins important qu'habituellement. Aucun autre joueur n'a scoré plus de 9 points et le pourcentage total tourne des 32% contre presque le double pour le CSKA pour qui Langdon a mis 16 points, Torres a pris 10 rebonds et Papaloukas a fait 8 passes décisives.



Panathinaikos Athènes - Dynamo Moscou : 80-58.

On pensait le Dynamo capable d'offrir au moins un semblant d'opposition au Panathinaikos, mais ça n'a pas été le cas à Athènes et il faudra que les Moscovites face beaucoup mieux Jeudi à domicile pour entretenir un mince espoir de qualification.
Lazaros Padapopoulos n'a pu jouer que 16 minutes à cause de problèmes de fautes (exclu pour 5 fautes) et aura apporté 7 points (2/3), 7 rebonds et 1 contre. Pas mal au vu de son faible temps de jeu mais trop peu face à une équipe comme le Pana. D'autant plus qu'il est le seul membre du big three moscovite à avoir apporté quelque chose de positif. En effet, il termine avec 12 de ranking là où Fotsis (4 points avec 4/4 aux lancers mais 0/4 dans les tirs de champ et puis 5 rebonds mais 5 balles perdues) n'apporte rien (0 de ranking) tandis que Popovic (5 points à 1/7 et 3 rebonds) était dans le négatif (-1 de ranking). Dean a bien essayé d'apporter son soutien comme l'aurait sans doute fait Travis Hansen en pareil situation mais ses 14 points à 6/14 n'était pas assez pour compenser le manque de réussite de ses coéquipiers avec Khvostov (5 de ranking), Domani (2), Vasilyev (1), Monya (0), Trushkin (-2), Gill (-3) et Bykov (-4) qui cumulent -1 de ranking. Seul Ekezie aura en fait été au niveau en relais de Papadopoulos (15 points à 5/7, 4 rebonds, 2 interceptions et 1 contre en 16 minutes).
En face le Panathinaikos s'est permis le luxe de dérouler et de faire tourner son effectif. Il faut dire que le score était de 23-11 après 10 minutes puis 46-27 à la mi-temps. Du coup on ne trouve aucun joueur à plus de 22 minutes côté athénien et onze joueurs à plus de 11 minutes avec même le jeune Sakota (4 points) qui a pu fouler le parquet 7:15 minutes. Pas trop la peine de s'attarder sur les stats des Greens du coup mais précisons que les plus en vus statistiquement furent Becirovic (17 points à 6/7, 3 rebonds et 2 passes en 22 minutes), Siskauskas (16 points, 4 rebonds et 3 passes en 20 minutes) et Diamantidis (7 points à 2/3, 5 rebonds et 6 passes).




Unicaja Malaga - F.C. Barcelone : 91-75.

Je pensais vraiment que le Barça avait de grandes chances de l'emporter à Malaga dès le premier match. Au final on en est loin et Malaga s'est imposé très largement dans ce derby espagnol alors que le Barça semblait avoir pris le match à son compte au bout d'un quart-temps avant de "sombrer".
Les Andalous ont connu une réussite incroyable au cours de cette rencontre avec 63,6% à deux points, 50% à trois points et 86,6% aux lancers-francs tout en contrôlant le rebond 33 à 25.
Les coéquipiers barcelonais de Navarro (15 points mais 5/11 aux tirs et 4/8 aux lancers) et Marconato (11 points et 8 rebonds) devront proposer mieux à domicile et espérer que Malaga connaîtra moins de réussite également.
Mais Tusek (11 points à 100% et 4 rebonds), Faison (17 points, 5/9 à trois points), Rodriguez (12 points à 4/5 et 5 passes), De Miguel (13 points et 7 rebonds) et Jimenez (10 points, 3 rebonds et 3 passes) auront sans doute envie d'en finir au plus vite et s'ils rejouent de cette façon il pourrait très bien ne pas y avoir besoin de belle.
À noter que Florent Piétrus n'a pas joué et que Marcus Brown a assuré 8 points à 3/5 en 15 minutes pour son retour.





Toutes les équipes qui recevaient ont donc gagné, même Malaga qui s'est imposé autoritairement face au Barça.
Les scores sont tous plutôt sévères ; on verra ce que ça donne Jeudi pour les revanches.

Commenter cet article