Comportements des gens dans le métro (encore une plainte)...

Publié le par Zoldickun

Tant que j'y suis... De toute façon je suis un râleur alors je ne vois pas pourquoi ce blog n'y aurait pas droit :p


Bon je suis allé à la gare donc et j'ai fait une jolie ballade en changeant de ligne à Stalingrad (d'ailleurs c'est la dernière fois que je prends le 7 pour faire faire Stalingrad - Gare de l'Est en métro, j'aurais dû prendre la 5, elle relit les deux stations aussi, et il y a moins de marche).
Quand je suis arrivé en face du quai, j'ai vu qu'il (le train) était déjà là. Apparemment il venait d'arriver, alors je ne me suis pas trop précipité. J'ai juste enlevé mes écouteurs pour pouvoir entendre la fermeture des portes. Ça me servait à rien de courrir dès maintenant sans être sûr qu'il n'allait pas se mettre à partir avant. Je me suis donc rapproché à vitesse normale (enfin normale pour moi, je marche très vite sinon) et là j'ai entendu le mec que j'avais doublé dans les couloirs se mettre à courrir. Il m'est donc passé devant comme un fou mais peu importe à priori. Je n'étais plus très loin de la porte et je suis assez nerveux et bon... basket oblige je peux partir très vite au niveau impulsion.
Bref, ça n'avait pas encore sonné, donc il suffisait que j'observe (pour partir où il faut) et surtout que j'entende la sonnerie, j'avais largement le temps de décoller à ce moment là pour sauter dedans avant la fermeture des portes.

En théorie du moins... Parce que je n'avais pas prévu que le mec qui venait de me doubler était un boulet égoïste (pourtant on est à Paris, ça aurait dû être évident). Bref au moment où ça a sonné mon cerveau a dû analyser en vitesse un élément non envisagé. Le mec il venait d'entrer dans le train lui, mais il était juste devant la porte en train de remettre sa veste... Il n'avait pas vu qu'il venait de doubler un mec qui aurait bien aimé prendre le métro tout comme lui ?

Du coup (c'est fou comme le cerveau réagit vite parfois), je n'ai pas pris mon impulsion comme prévu au moment de la sonnerie. Il me gênait...
Mais les portes ont commencé à se débloquer et je n'avais pas envie d'attendre le prochain.

Alors comme c'était le 7 (les portes font moins mal ^^), j'ai quand même sauté (je ne sais pas trop comment) en mettant une main sur les portes pour empêcher la fermeture et en en projetant une en avant pour pousser le type. J'aurais bien aimé qu'on me filme car je ne sais pas trop comment j'ai fait ça, enfin là n'est pas le sujet. Je me suis excusé auprès du mec (bah oui, je suis poli) même si ça aurait été à lui de le faire logiquement mais bon...

Enfin du coup j'avais envie de me plaindre de la connerie ou l'égoïsme (ça parait exagéré mais vous appelez ça comment, vous ?) de certaines personnes.


Et dans le métro on est souvent confronté à ça... Là c'était un exemple mais ça aurait pu être les gens qui restent assis sur les sièges dépliables alors que c'est blindé. À chaque fois que je peux je les fixe du regard du coup, mais en général ils s'en foutent. Sans-gêne...

Où les mecs qui montent avec une radio en foutant le son à fond...

Où les gens qui ne veulent pas se pousser pour laisser sortir les gens (ils ont peur que le train reparte sans eux ou quoi ?).

Où ceux qui cherchent à monter alors que certains ne sont pas encore descendu...

Bref... il y a de quoi s'occuper sociologiquement, mais c'est parfois dur à comprendre.

Publié dans Ma vie trépidante...

Commenter cet article

Alexander Lensherr 17/04/2007 03:32

Je pense que c'est clair, l'être humain n'a jamais eu comme vocation d'avoir des comportements entièrement altruiste et généreux, et ce que qui s'est passé avec le train, c'est un exemple type, d'un boulet qui au lieu de faire gagner du temps en prévenant la premiere personne qui croise pour reusir à le faire monter dans le train lui et l'inconnus, bah il a foncé tête baissé, peu importe qui il bouscule, du moment que LUI SEUL a eu sa place, sans se soucier de l'autre.Alors que, réfléchir 1 - 2 secondes de plus aurait fait gagner du temps.Enfin cela dis, en règle général, même toi l'ami, c'est un peu flou la façon dont tu aurais réagis sur le coup, surement sans réfléchir, dans une autre situation similaire.Sur ce, Au revoir, et à bientôt.Alexander Lensherr.PS: Sympa d'avoir mis une des meileurs chanson de Melissa Auf Der Maur, et sinon pour 3 doors Down, y'en a une autre excellente qui s'apelle : Here Without you,  si tu l'as connais pas encore je te la conseille, elle est superbe.

Zoldickun 18/04/2007 16:06

Bah en fait il ne m'a pas bousculé et je savais que le train allait partir, mais s'il avait pu éviter de rester juste devant la porte ça m'aurait arrangé :)À bientôt et merci pour les petits commentaires.