Éternel recommencement ? J'ai pas envie de revivre ça...

Publié le par Zoldickun

Ce n'est pas une grande découverte si je déclare que la vie est remplie de surprises, des bonnes ou des mauvaises. C'est ça qui rend la vie belle, c'est ça qui la rend douloureuse également.

Quand j'ai créé ce blog, jamais je n'aurais pu imaginer qu'il deviendrait ce qu'il est et qu'il serait autant visité. Quand je me suis mis à écrire certaines choses, il y a deux ans et demi, car j'en avais besoin et que c'était le seul moyen que j'avais pour essayer d'avancer à cette période, je ne savais pas que ça me permettrait au final de rencontrer par ce biais des gens vraiment importants pour moi.  Il n'y en a pas eu des centaines, mais il y en a eu quelques uns et c'est déjà énorme. Des gens qui m'ont vraiment soit aidé à avancer, soit redonner espoir, soit simplement fait sourire. Certains, très peu nombreux, sont restés ainsi pendant plusieurs années auprès de moi, et certains (enfin au moins Jessie-chou) sont encore là. Je sais que j'ai eu de la chance pour ça, et je ne sais pas où j'en serai sans ça.

Mais en même temps... Je ne suis pas épargné non plus, comme tout le monde je sais, par les mauvaises surprises.


Elle (pas Jessica, ma ptite puce), je l'ai connue par ce blog également. Elle m'a laissé son premier commentaire le 06/05/05, il y a deux ans. À ce moment-là je me rapelle encore dans quel état j'étais. Elle en a laissé beaucoup d'autres pendant quelques jours en précisant à chaque fois son adresse MSN. Du coup bien que j'avais plus ou moins décidé de ne plus prendre le risque de m'attacher, j'ai fini par l'ajouter à mes contacts plutôt que de discuter avec elle par commentaires interposés. C'est ce qu'elle désirait elle aussi apparemment, et d'ailleurs dans tous ces commentaires qui ont suivi (et il y en a eu de moins en moins même si elle a longtemps continué à visiter mon blog, plus discrêtement) elle n'a jamais reprécisé son email, plus la peine...
On s'est parlé en direct pour la première fois le 15/06/05, et tout s'est enchaîné très vite, un peu trop vite même, par la suite. Le début d'une longue histoire !
Enfin le début c'était il y a deux ans tout pile justement, mais ça n'aura finalement pas tenu deux ans puisque j'ai peut-être mis un terme à tout ça en début de semaine, du moins c'est elle qui y a mis plus ou moins un terme il y a plusieurs semaines, de toute façon c'est elle qui a décidé que  ce soit ainsi, car je ne voulais pas que ça se passe ainsi.
Quand je dis que c'est terminé, je ne parle pas vraiment d'une histoire d'amour car comme je l'ai écrit tout a été trop vite, et l'histoire d'amour que j'ai pu vivre avec elle est finie depuis longtemps déjà, presque aussi longtemps que ça a commencé mais ça j'en ai déjà trop parlé ici et ce n'est pas le plus important. Le plus important c'est ce qu'il y a eu après car même si ça n'a pas toujours été facile et qu'il y a fallu du temps, bah on avait gardé une relation privilégiée elle et moi, quelque chose de très important pour moi, quelque chose que je croyais important pour elle vu les discours qu'elle tenait.

Mais tout ça c'est du passé et je ne sais même pas si je me suis trompé ou pas. Ce que je sais c'est que ça fait déjà plusieurs mois que cet éloignement progressif me fait mal et qu'aujourd'hui forcément ça me ronge encore plus. Peut-être que l'on n'avait tout simplement plus rien à vivre ensemble, apparemment je ne lui apportais plus rien de positif en tout cas et elle préférait de pas perdre de temps avec moi (du moins c'est ce que j'ai compris en voyant qu'elle ne pouvait même pas m'accorder deux minutes en plus d'un mois alors que c'était presque vital pour moi, c'est ce que j'ai compris en voyant qu'elle savait d'avance qu'elle ne pourrait même pas m'accorder un peu de temps durant toutes les vacances alors que je pensais que c'était la moindre des choses avant de se dire au revoir, ou à bientôt), elle préfère que les adieux soient prononcés à la va-vite, qu'ils soient effectifs le plus vite possible et qu'elle soit enfin débarassée (c'est dur et j'ai du mal encore à imaginer ça d'elle, mais comment l'interpréter autrement ?).
J'aurais voulu que ça se finisse mieux si ça devait se finir (bon j'aurais encore mieux préféré que ça n'ait pas à finir, c'est sûr). J'aurais voulu comprendre ce qu'il s'était passé, qu'elle me dise si elle avait des choses à me reprocher, ce qu'elle avait toujours promis de faire, j'aurais apprécié qu'elle respecte ses engagements, j'espérais qu'elle me retiendrait un peu, j'aurais aimé lui manquer je crois...

Le premier commentaire (Comment  taire ?) qu'elle m'avait laissé c'était sous une chanson et elle précisait que ça la faisait repenser à un ex mais que ça restait un bon souvenir. Pendant deux ans (et ça va continuer) à chaque fois que j'entendais cette chanson je pensais à elle, forcément, et j'aurais aimé que ça reste un bon souvenir moi aussi, que ce ne soit pas ainsi gâché comme si ça n'avait jamais eu d'importance pour elle.


Je vais essayer de ne pas me laisser abâttre par ce genre de choses. Ce n'est pas évident car en ce moment je collectionne les trucs du genre et en même temps je sais à quoi me raccrocher et je dois trouver la force de le faire pour que justement il y ait du mieux à chaque fois dans cet éternel recommencement, ce sera un bon début, une bonne continuation. Mais c'est dur quand ça finit comme ça de réussir à refaire confiance, de réussir à donenr les choses sans avoir peur de souffrir en retour, surtout  que comme je le répète à tout le monde, c'est une fille géniale qui m'a beaucoup apporté. Mais je n'aime pas quand ça finit comme ça, et ça finit toujours comme ça justement...
Moi qui voulais juste revoir son sourire, comme elle m'avait promis, maintenant je n'ai plus vraiment d'espoir, plus forcément la force de donner le meilleur. Je manque de courage et j'ai vraiment peur de la vie.

Elle m'a dit qu'elle était heureuse. Je ne sais pas si c'est vrai car elle ne me dit plus rien et que j'ai toujours l'impression qu'elle a honte, qu'elle retient les choses, qu'elle n'ose pas. Ce qui est sûr c'est que je suis content si elle l'est vraiment et je vais continuer d'espérer que ça dure même si je ne suis plus rien dans sa vie. J'ai forcément de la frustration. Pas la frustration de ne pas participer à son bonheur, ça bizarrement (ça ne me le fait qu'avec elle) du moment qu'elle est heureuse je m'en passe mais la frustration de ne pas savoir ce qui la rend heureuse. La frustration de savoir qu'elle se transforme en inconnue pendant que je me transforme en inconnu. La frustration de savoir qu'elle ne viendra pas me rechercher car elle n'en a pas besoin. La frustration de savoir que si elle en avait besoin elle ne viendrait sans doute pas, la frustration de savoir que si elle voulait venir dans quelques temps elle ne me trouverait peut-être plus, la frustration de savoir que si alors elle me trouvait on ne serait que deux inconnus. La frustration de réaliser que tout  est fini et que je ne saurai jamais pourquoi.

Et puis je m'en veux de ne pas avoir su lui apporter ce qu'il fallait quand il le fallait et je me dis qu'elle n'est pas partie sans raison. J'ai encore besoin d'elle mais je ne peux en vouloir qu'à moi-même.

Je ne suis pas encore sûr que c'est vraiment fini. J'ai juste décidé de bloquer MSN pour l'instant et je sais que je vais peut-être essayer de lui écrire une lettre. Et je sais que si elle me faisait un signe je débloquerai tout, mais je ne pense pas qu'elle le fera car je ne suis plus rien dans sa vie. Enfin de toute façon je l'ai bloqué pour ne pas être tenté d'envoyer des messages dans mes pseudos, mais sinon ça ne sert pas à grand chose vu qu'elle ne m'écrit rien, il faudrait surtout que je la supprime (sans la bloquer). C'est un détail, et je sais bien que là ce que je veux vraiment c'est un signe de sa part.


Voilà, j'avais besoin d'écrire ça je crois. Ça faisait longtemps et ça ne se reproduira pas trop souvent je crois. De toute façon, je n'ai même plus le temps de pleurer...


Tu me manques Sarah ! Tu me manques et toi tu m'oublies...

Publié dans Ma vie trépidante...

Commenter cet article

pogo 08/12/2007 20:23

c est le premier article que je lis en entier et qui ne m ennuis pas. c est pas mechant hein! disnons que je compatis.

Zoldickun 04/01/2008 23:00

Je le prends pas méchamment ;) Tu n'as pas dû lire les 2 500 articles du site de toute façon je suppose et ya de tout.

charles 12/07/2007 22:25

tn texte est vraiment bien jss vrmt sut le....!
j\\\'ai vécu un pe la mem situation:
lan passé pdt lé vcs d\\\'été je n\\\'ai pas vu ma copine et elle ma larguer par texto...
pareil el préférai voir c amis avant moi! difficile a accépter....
depuis on c remis ensemble et lé vcs sont la...et on c  tjs pa vu....
alors éternel recommencement a tn avis??
je ne c plu koi penser...
bref
a ++

Zoldickun 17/07/2007 00:01

Je ne sais pas non plus, mais il ne faut jamais réfléchir de cette façon.

laurianne 23/06/2007 13:48

j'en sais rien, on va pas entrer ds les détails non plus quoi...
c'est bien que tu continues, et c'est normal de se protéger, c'est humain....
la seule chose dont on dispose vraiment est nous-même et encore pas pour si longtemps que ça, alors autant pas se laisser envahir par des parasites etc..
bon week-end ;)

Zoldickun 24/06/2007 13:18

Oui et puis ma carapace (enfin pour l'instant ce n'est encore qu'une enveloppe) ne m'empêche pas trop d'avancer pour l'instant.Bon week-end à toi aussi (même s'il est déjà bien entamé au moment de ma réponse)

laurianne 20/06/2007 20:10

Lorsqu'une même situation se reproduit, ce 'nest pas insignifiant; il y a un signe, un sens, celui peut-être que t'as besoin de t'y prendre à plusieurs fois pour enfin aller de l'avant et tirer le meilleur des choses... on peut pas tout réussir d'un coup, et puis peut-être est-elle partie pr "son bien", mais ca signifie pas qu'elle renie le passé
je te dis ça parce qu'il y a quelques mois, j'ai moi-même mis un terme à une relation "privilégiée" de façon trés violente, j'ai dit des choses qui lui ont fait mal, parce que c'était le seul choix qu'il m'avait laissé, parce que justement il n'avait plus rien à m'apporter, mais aujourd'hui encore, malgré le mal qu'il a pu me faire, je ne renie pas tout le bien qu'il m'a apporté, tout ce qu'il a fait pour moi..
alors, tout ce que je te dirais, c'est continue, encore et encore, continue jusqu'à réussir, quitte à t'y prendre des murs, quiitte à t'y faire mal, continue, mêle si c'est bien plus dur que de ne rien faire..

Zoldickun 20/06/2007 23:05

Peut-être. Je ne suis pas sûr que ce soit pareil que ce que tu racontes mais en tout cas je continue (mais en me protégeant un peu plus).

Boodream 13/06/2007 18:59

Ne plus s'attacher parce que ça fait trop mal....Jusqu'à ce qu'on se rende compte que ça fait encore plus mal de ne pas s'attacher. Je suis en train de vivre un situation vraiment similaire à la tienne: le trucs qui me bouffe littéralement c'est que je la croise tous les jours et qu'elle a juste l'air de ne rien en avoir à foutre, alors que pendant 1 ans et demi on se parlait jour et nuit, on était tous le temps ensemble, et on a un partagé un tas de trucs. Ce qui est affreux et qui peut broyer c'est la capacité qu'à l'autre de te gommer alors que toi ca te ronge de plus en plus. Il  y'a certainement eu des raisons à tout ca, c'est évident, mais je crois que l'important c'est avant tout de savoir comment on peut être capable humaine de rayer quelqu'un avec qui il s'est passé quelque chose d'intense. Comme pour toi, je ne dirai pas que ca a été une histoire disons affective. En fait c'était extrêmemnt ambigu et je crois que c'est ce qui a crée les première tension entre nous. Surtout, il y'avait un déséquilibre et je crois que c'est pareil dans ton cas: tu dis que as besoin d'elle, et le fait de voir qu'elle n'a pas (plus) besoin de toi doit être l'un des trucs qui te bouffe le plus. Le sentiment de rejet est l'un des plus douloureux qu'on puisse ressentir, d'autant plus que ce genre d'histoire fusionnelle ca arrive souvent entre deux personnes plus ou moins âbimées. C'est exactement ca. J'ai l'impression qu'elle a déverouillé un cadenas en moi, qu'elle a débloqué quelque chose, tout ça pour que ça fasse dix fois plus mal une fois qu'il ya rejet. Parce que dans ces cas là il y'a deux options: soit la personne en question n'a pas vraiment compris ce que tu étais au fond de toi alors que c'était en personne la personne à laquelle tu t'étais le plus ouvert, le plus découvert, soit elle a compris ce que t'es et elle n'aime tout simplement pas ça, ce qui est encore pire et surtout qui bousille une estime de soi qui devait déjà être bien fragilisée au départ...Bref je sais je m'étends mais bon.
En tout cas ca fait moins de 24 heures que j'ai découvert ce blog, et c'est absolument incroyable le nombre de choses de ton univers qui me semblent familières.... C'est simple a chaque fois que j'ai cliqué sur une des rubriques de ton blog ca me renvoyait à une chose qui me parlait.
Tiens, juste comme ça, passer son bac en touriste et louper la mention comme ça c'est précisément ce que je suis en train de faire...Quoique qui sait, peut être que je vais pas la louper o:. Je ne révise pas parce que "je ne suis jamais aussi bon que dans le stress positif de l'urgence"
Tiens, juste comme ça, en passant, et ensuite je finis ce (trop)) long message dont bt'auras probablement rien à foutre: Aprés avoir lu ton billet j'ai appelé la fille en question pour au moins pouvoir régler ca, fermer la parenthèse, et arriver à réapprendre à dormir, je lui ai dis "j'aimerais bien qu'on prenne un peu de temps pour régler des trucs"
Ce a quoi elle a répondu, avec un enthousiasme délirant: "ouais, tu crois que ca va durer combien de temps la conversation?"
Bref on verra...
Désolé d'écrire dans le vide.
 "La vie ce n'est que de la souffrance, et c'est la seule chose que nous ayons"

Zoldickun 13/06/2007 21:16

C'est  plus ou moins ça pour moi aussi (des différences bien sûr, mais l'idée de base est similaire). Je ne vais pas revenir sur tout mais en tout cas j'ai tout lu et tu peux laisser des longs  commentaires quand tu veux ^^ Moi je lis toujours tout, après les autres je ne sais pas :pJ'espère que tu auras ton BAC sinon, c'est surtout ça qu'il faut ^^ À plousse !