NCAA BasketBall : Elite 8 2006 !

Publié le par Zoldickun

Continuons avec le Tournoi Final NCAA 2006 ! J'ai un peu de retard par rapport à mes prévisions, mais tant pis. Du coup, je risque également d'enchaîner pas mal d'articles basketballistiques. Je ne pense pas que ça dérangera les amateurs (peu nombreux) mais je préviens les autres (nombreux) tout en leur indiquant que d'ici à demain il y aura également des articles ne parlant pas de sport.

Elite Eight c'est le nom que l'on donne à l'évènement une fois qu'il n'y a plus que huit équipes en lice. En fait, ce sont donc les huitièmes de finales, également appelées finales régionales.


Dernière précision avant d'entrer dans le vif du sujet : Les finales régionales des régions d'Atlanta et Oakland ont eu lieu le 25/03/06 et celles de Washington D.C. et Minneapolis le 26/03/06.





Région d'Atlanta :


LSU (4) - Texas (2) : 70-60

1ère mi-temps : 26-26
2ème mi-temps : 26-26
Prolongations : 18-8

Après avoir éliminé Duke (tête de série numéro 1), les Baby Tigers ont récupéré leur ticket pour le Final Four en venant à bout de la second tête de série régionale.
L'écart final ne reflète aucunement le combat acharné qu'a été ce match très serré. LSU en a vu la sortie en prolongation après un trois points de Glen "Big Baby" Davis, son seul du tournoi. Davis, qui n'est que sophomore, finira cette rencontre avec 26 points et 9 rebonds. Tyrus Thomas, également sophomore et ami d'enfance de Davis (lire à ce sujet l'article passionnant de Zebrella parlant des 4 copains d'enfance de LSU), ajoutera à cela 21 points, 13 rebonds et trois contres. Thomas se verra ensuite élu Most Outstanding Player (MOP) de la région d'Atlanta.
En face, le sophomore vedette de Texas, considéré comme un très grand prospect, aura été moins en réussite que ses vis-à-vis de Louisiane. Ainsi, si LaMarcus Alrdige a quand même pris 10 rebonds et contré 5 tirs, il n'aura par contre marqué que 4 points avec 2/14 aux tirs. Daniel Gibson, sophomore également, a fait 4/8 à trois points et compilé 15 points. Quant au junior P.J. Tucker, il finit la rencontre avec 10 points, 13 rebonds et 6 passes.




Région d'Oakland :


Memphis (1) - UCLA (2) : 45-50
1ère mi-temps : 21-28
2ème mi-temps : 24-22

Tous les gens s'intéressant un minimum au basket universitaire connaissent les quatres lettres de l'université la plus titrée de NCAA Division I. 11 titres et des noms tels que John Wooden, Lew Alcindor et Bill Walton, ça ne laisse pas indifférent. Mais tout ça date, et UCLA n'avait pas rejoint le Final Four depuis 1995 (champion avec Tyus Edney dans l'équipe).
Du moins jusqu'à présent, car en battant la tête de série numéro 1 de la région, les Bruins ont gagné le droit de rejoindre Indianapolis et de tenter de renouer avec leur glorieux passé.
L'homme du match a sans doute été Afflalo qui inscrit 15 des 50 points de son équipe tout en maintenant le senior Rodney Carney (17,2 points par match) à 5 points (2/12). Le pivot Ryan Hollins, qui ne tenait apparemment pas à finir sa carrière universitaire tout de suite, a ajouté 14 points et 9 rebonds pour UCLA et reçut le titre de Most Outstanding Player.
Memphis avait commencé le match en shootant à 1/13 et même si le pourcentage final de UCLA n'est pas brillant (35%), c'est toujours mieux que les 31% des Tigers.
On notera quand même la jolie performance du freshman Shawne Williams (8 pts, 8 rbds) et les 13 points et 4 interceptions de Darius Washington Jr.




Région de Washington D.C. :


Connecticut (1) - George Mason (11) : 84-86
1ère mi-temps : 43-34
2ème mi-temps : 31-40
Prolongation : 10-12

Qui aurait cru que George Mason, qui n'avait, avant le début du tournoi 2006, jamais remporté de match du tournoi final, se hisserait jusq'au Final Four ? C'est pourtant bien ce qui est arrivé puisqu'après avoir déjà éliminé North Carolina (tête de série numéro 3), les Patriots se sont ce coup-ci imposés face aux numéro 1 régionaux.
Rudy Gay a cependant livré un bon match malgré la défaite et ses 20 points, 6 rebonds tout comme les 17 points de Jeff Adrien (record en carrière pour le freshman) auront permis à Connecticut d'y croire jusqu'au bout.
Du côté de George Mason c'est encore le collectif et le cœur qui ont été mis en avant pour aller chercher cette victoire. Larranaga (Jim, pas Jay, je précise pour les fans de l'ASVEL ou de Pro A qui se rapellent de son fils) s'est appuyé sur les cinq même joueurs quasiment tout le match (Norwood jouant quand même 19 minutes).
Will Thomas assure 19 points et 12 rebonds, Jay Lewis apporte 20 points, Folarin Folarin Campbell 15 et Tony Skinn 10. Quant à l'arrière Lamar Butler, il rajoute 19 points également et reçoit le titre de MOP pour la région de Washington D.C.




Région de Minneapolis :


Villanova (1) - Florida (3) : 62-75
1ère mi-temps : 30-35
2ème mi-temps : 32-40

Et encore une tête de série numéro 1 qui s'en va (j'en reparle sous l'image) avec la défaite de Villanova face aux Gators de Florida.
Les Wildcats peuvent se montrer satisfaits de leurs parcours, eux qui n'avaient pas rejoint l'Elite 8 depuis 1988, mais ils ne comptaient certainement pas s'arrêter là.
Mais pour cela, il y a aurait fallu que Randy Foye (impeccable de nouveau avec 25 points et 8 rebonds) puisse compter sur son compère Allan Ray (5/19 aux tirs après son 3/15 face à Boston College). Ça n'a pas été le cas, et les deux seniors arrêteront donc leur carrière universitaire sans avoir goûté aux joies du Final Four.
Il faut dire à leur décharge que les sophomores de Florida sont vraiment redoutables depuis le début du tournoi final. Joakim Noah, élu MOP de la région, finit le match avec 21 points, 15 rebonds et 5 contres au compteur. Taurean Green ajoute 19 points et Horford apporte 12 points, 15 rebonds et 2 contres.









Avant de conclure, je voulais rajouter que c'est la seconde fois de l'histoire (et la première depuis que le tournoi compte 64 équipes [1985]) qu'aucun numéro 1 régional n'accède au Final Four.



On se retrouve très vite pour l'article sur les demi-finales du Final Four.
Et je rappelle que vous retrouverez tous les articles sur March Madness 2006 en lien dans l'article de présentation de la Big Dance 2006.

Commenter cet article