平成狸合戦ぽんぽこ (Heisei tanuki gassen Ponpoko) ou l'étude de la société Japonaise à travers un chef d'œuvre.

Publié le par Zoldickun

J'avais parlé de ce film (Pompoko) il y a très longtemps sur ce blog alors que j'étais désespérément à sa recherche. Depuis je l'ai retrouvé (faut dire qu'il est sorti en DVD en France au début de l'année, donc ça aide) et c'est toujours l'un de mes films d'animation japonaise préféré (Ya pas à dire de toute façon, on entend parler de Miyazaki partout, et c'est vrai que Miyazaki est très doué [d'ailleurs c'est de lui que vient l'idée originale du film] mais parfois je me demande si Takahata (平成狸合戦ぽんぽこ [Heisei tanuki gassen Ponpoko], 火垂るの墓 [Hotaru no haka], ホーホケキョ となりの山田 [Hôhokekyo tonari no Yamada-kun], ...) n'a pas tendance à être sous-estimé par le public français).








Là, je suis à nouveau en train de le regarder car figurez vous que le prof de Jap 020 (Aspects du Japon Contemporain) se sert de ce film comme base à son cours (plus d'informations sur le site de Monsieur Butel). C'est quand même pas mal ça...

C'est assez motivant en tout cas ! Ce qui est dommage c'est que je ne peux jamais aller à ce cours car il est en même temps qu'un de mes cours de structure de la langue (enfin je vais ptet essayer d'aller dans un autre groupe pour ça, parce que c'est gênant quand même).

Bref... Du coup je vais ptet écrire un article sur ce film. Surtout que ça fait un moment que je me dis qu'il faut que je récrive des petites analyses pour la catégorie anime. J'avais prévu de parler de Karin (かりん) ou de Hanbun no Tsuki ga Noboru Sora (半分の月がのぼる空) notamment cet été mais je n'ai pas eu le temps de le faire. En fait je voulais parler à chaque fois des nouvelles séries que je finissais de regarder vu que j'en regarde très peu, mais après ça a été un peu chamboulé dans ma vie. Faudrait que je reprenne. Avec Ponpoko et puis avec Ranma 1/2 aussi peut-être. J'ai enfin fini de regarder en VOST les 163 épisodes + 12 OAV + 2 Films de Ranma et ce serait pas mal que j'en parle au moins rapidement, surtout que j'ai vraiment passé de bons moments à regarder ça, beaucoup plus que ce que les souvenirs enfantins que j'avais de la VF (merdique) me le laissait supposer.

On verra bien... Et puis sinon j'essaierai peut-être de reparler du cours de Monsieur Butel (surtout si je peux y aller parce que sinon ce sera dur) qui pourrait intéresser pas mal de gens passant ici et s'intéressant au Japon.

Publié dans Ma vie trépidante...

Commenter cet article