Nouvelles de l'école !

Publié le par Zoldickun

Ça fait un moment que je n'ai pas parlé de ma vie ici. Les gens vont finir par se dire que je suis devenu moins narcissique... Mais c'est totalement faux ! C'est simplement par manque de temps (d'ailleurs j'avais pour projet de parler des films que j'ai vus récemment [je me mets à retourner au cinéma] ou des livres que je lis, ainsi que de musique bien entendu, mais bon...)
Bref... c'est faux étais-je en train de dire ! Sachez que je m'aime de plus en plus et comme ça vous a forcément manqué, je vais récompenser votre patience par un article hautement narcissique, rempli de ma mégalomanie malsaine, digne du reste de la catégorie en clair.


C'était mon conseil de classe hier soir. Ça me fait bizarre d'employer ce mot en parlant de moi, car ça faisait quand même cinq ans (bah oui je suis vieux) que je n'avais pas eu de conseil de classe. Depuis mon année de Math Spé en fait.
Ça faisait encore plus longtemps que je n'avais pas assisté moi-même à un conseil de classe (faut remonter au collège pour ça).

Alors bon, il était un peu nul ce conseil de classe, soyons clair... Il manquait la moitié des profs, c'était mal organisé et bon... enfin voilà, ça ne m'a pas laissé sur une très bonne image.
En même temps, j'ai dit que j'allais parler de moi, pas de l'organisation de mon conseil de classe, et en ce qui me concerne c'est un peu plus réjouissant..
J'ai eu droit aux "très grandes félicitations" de mes professeurs et il me semble que j'ai la meilleure moyenne générale de ma classe avec entre 16 et 17 sur 20. Et en plus de ça je n'ai aucun "point faible" puisque même au niveau de mes moins bonnes moyennes (12 en économie et  13,8 en français) je suis respectivement 3ème et 1er de la classe avec des notes bien au dessus de la moyenne de mes camarades). Bref... tout ça pour dire que je ne me suis ptet pas trompé en m'engageant là-dedans puisque mes résultats sont pour l'instant (ce n'est que le début) très encourageant.


Malgré tout (bah oui, je n'allais quand même pas rester dans le positif tout le long de l'article), je ne suis pas du tout satisfait de moi. Car je n'ai pas respecté mes engagements de début d'année scolaire en fait.
En l'occurence par exemple je ne travaille pas du tout. Bon, je n'ai jamais été absent à un seul cours, et quand je suis à l'école bah je travaille (j'écoute, je passe au tableau, ...) mais je crois que je n'ai pas dû travailler une seule fois chez moi depuis le début du semestre. En somme, j'ai de bons résultats, certes, les meilleurs de la classe (alors que mes profs jugent notre promo pour l'instant excellente et bien au dessus des précédentes) mais je n'ai pas à en être spécialement fier puisque je ne les dois qu'à mes parents (c'est eux qui ont fait que j'ai des facilités pour comprendre) et à mon âge/cursus (bah oui, je ne suis pas le plus jeune de ma classe et les autres n'ont pas forcément le même bagage que moi dans les matières généralistes vu que certains sont issus d'un bac pro).
Par conséquent, même si j'ai rempli l'objectif de premier semestre que j'avais dit à ma mère (à savoir essayer d'être le meilleur de ma classe), je n'ai rien fait pour et c'est pourquoi j'ai décidé de revoir les objectifs à la hausse. Ça peut paraître con (ça l'est en fait) et ça peut surprendre les gens qui ne me connaissent pas, mais je me connais et je sais de quoi j'ai besoin pour me motiver.
En effet, à cause des facilités que j'ai pu avoir depuis tout petit, à cause du rejet que j'ai pu subir par les autres quand j'étais plus jeune par la faute de mes résultats scolaires, et puis sans doute aussi car c'est dans ma nature, je suis extrêmement faignant et je peux également non pas manquer d'ambition, mais être trop sûr de moi en me la coulant douce disons.
Du coup, pour avancer il faut que je titille mon côté perfectionniste, mais aussi que je cherche à être le numéro 1. C'est ça qui est très con, et, je vous rassure, je ne me sentirai pas abattu si j'étais second, troisième ou autre... d'autant plus que le diplôme que je vise n'est pas un concours et donc s'il y en a qui réussissent mieux que moi, bah tant mieux pour eux du moment que je réussis également. N'empêche que ce côté concours, j'ai bien conscience qu'il n'y a que ça qui peut me faire avancer.

J'ai donc décidé que pour réussir mon objectif du second semestre il fallait que je sois premier de ma classe dans au moins sept (et si possible neuf) des neufs matières que j'ai (au premier semestre je ne suis premier "que" dans quatre matières [maths, français, anglais, gestion], dont 0 matière en rapport avec l'informatique) et qu'il fallait que je sois au minimum dans le top 3 pour chacune d'elles sans exception [ce qui n'est pas le cas en Réseaux pour l'instant, même si je n'en suis pas loin]. Le vrai objectif dans tout ça, c'est surtout de devenir le numéro 1 dans les matières informatiques car pour l'instant je ne suis que second ou troisième de façon générale et que le numéro 1 est bien au-dessus de moi et que le fait qu'il ne se consacre qu'à l'informatique en négligeant les autres matières ne doit pas être pour moi une excuse pour ne pas chercher à le concurrencer davantage.
Au delà de ça, et pour utiliser au mieux le fait que la personne que je désire le plus battre c'est... moi-même, il faut que je me fixe des objectifs chiffrés. Continuer à recevoir les félicitations des professeurs évidemmment, c'est à dire rester au dessus des 14 de moyenne générale sans avoir de matière trop basse mais surtout (car le premier point ne devrait pas poser trop de problèmes) tenter d'être pour chaque matière au dessus des 13 de moyenne et faire en sorte de continuer à n'avoir aucune note en dessous de la moyenne.
Il faut également que je vise le 20 (pas 19,5) de moyenne en maths, car même s'il (le prof) dit me noter sur des critères spéciaux, bah... je suis sensé en être capable en étant passé par les classes prépas et en ayant un niveau licence (ce qu'on nous demande c'est du niveau Bac S (un peu plus haut pour l'option) en fait) donc bon... à moi de soigner la rédaction en lui écrivant toutes les étapes non nécessaires qu'il veut que je lui fasse.


Voilà ! Évidemment si ça ne se produit pas je n'en mourrai pas et puis toutes ces notes n'ont aucune conséquence sur le diplôme que je dois obtenir dans deux ans mais bon... si je peux garder ça en tête quelques semaines (ça ne durera pas) et le relire ici de temps en temps, ça ne pourra que me faire du bien.

En plus il est gentillet ce diplôme mais bon... ce n'est pas ça que je veux. Je l'ai toujours dit que je m'en foutais du BTS d'ailleurs. Au départ je disais que si j'avais pris ce chemin (BTS en alternance) c'était pour la possibilité d'avoir de l'expérience professionnelle dans un boulot moins bidon que le télémarketing, le babysitting ou je ne sais quoi et d'arrêter les boulots alimentaires qui ne servent à rien sur un CV. Je pense toujours la même chose, sauf qu'en plus je me dis que si je peux continuer pour avoir ce diplôme de niveau BAC+5 (ingénieur en l'occurence) que je devrais avoir depuis longtemps bah... il faut ptet que j'en veuille un peu plus et que je cherche à viser un peu plus haut que "des bonnes notes sans forcer".

Que je n'ai pas fait un retour en arrière pour rien... En plus comme j'ai conscience de ce retour en arrière, je ne risque pas de chopper la grosse tête et puis... pour le reste je suis devenu plus mature et je crois que je sais ce que je veux...
 
 

Publié dans Ma vie trépidante...

Commenter cet article

damien 03/12/2008 16:49

allez, raconte nous comment t es trop content d eter dans ta classe de L2 maintenant...

Un anonyme parmi d'autres 28/10/2008 08:00

néné tu es encore bien jeune.intello ou pas on s'en masturbe le bulbe ce qui compte ce sont les pépettes à la fin qui te permettent de ne pas survivre mais de vivre ou du moins essayer de profiter de choses qui te plaisent sans avoir mal au porte-feuille à chaque fois que tu veux faire un truc tu vois.après l'image d'intello ca se drop facile quand on se confronte aux gros cons de la vie quotidienne hein.zoldi bon courage pour la suite c'est bien d'être exigeant comme ça et c'est comme ça qu'on tend à réussir.

héhé me voilà 30/06/2008 15:20

bah dis donc chapeauen lisant ton article je me posent des questions (normal, non?)je me dit que tu ne doit pas etre le genre de personne à passer tes samedi soirs à boire ou dansersi j'ai raison, ça ne te manque pas ?ce que je veux dire c'est que tu n'as jamais eu envie de faire tomder cette image d'intello que tu doit trainer ? ( moi, je ne suis pas d'accord avec cette idée qu'on est intello ou pas mais bon )enfin voilà où j'en suis de mes conclusions en parcourant ton blogaprès je ne suis qu'en quatrieme au college alors je te demande de m'excuser si j'ai peut-etre mal interpréter quelque choseen tout cas j'aime beaucoup ta façon de voir les choses que je trouve assez juste malgré ma breve expérienceet je te souhaite de bonnes continuationsvoili voilou

Liloow 02/02/2008 14:46

Ah vache!!
si je comprend bien t\\\'as fait prépa maths.. puis t\\\'es reparti en BTS.
T\\\'as bien du courage...
bref voila!
t\\\'as plus qu\\\'a te emttre à bosser pour atteindre tes objectifs!! bon après je te connais pas donc bon...voila quoi:: :D

Zoldickun 03/02/2008 17:55

Oui j'ai fait ça, avec quelques années de "pause" entre les deux.Après je ne pense pas que ce soit une question de courage, je suis mieux dans mon BTS en alternance que devant un minitel à jouer au téléprospecteur (et je gagne plus de sous tout en continuant mes études...).

Alk 25/01/2008 17:14

Bonjour [un ptit bout de temps que j'avais pas laissé un comm mais je viens toujours régulierement]Bonne chance pour tes objectifs salut :P

Zoldickun 27/01/2008 15:41

Merci Alk. C'est marrant tu laisses un mot alors qu'en ce moment j'écoute beaucoup le dernier album de Syd Matters. Sinon faut dire que ya pas grand chose à commenter ces derniers mois.